Edigita, la future plateforme italienne de vente d'ebooks

Clément Solym - 18.06.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - edigita - plateforme - vente


Trois grands noms de l'édition en Italie ont annoncé la création d'une plateforme de vente de livres numériques directement sur l'internet du web. Ainsi, Feltrinelli, Messaggerie Italiane et RCS Libri, vont ouvrir Edigita, qui sera consacrée à la diffusion de livres numériques, avec pour finalité de proposer aux librairies du pays - mais également aux sites de ventes installés, ainsi que sur l'iBookstore leur portail de livres.

Pour le moment, la plateforme n'est toujours qu'à l'état de développement, mais Edigita, pour Editoria Digitale Italiana, sera la première de ce genre dans le pays. On ignore quel pourcentage Berlusconi possède sur ce projet...

« L'objectif est de réaliser une infrastructure commune et unique pour tous les autres éditeurs, devenant le plus important dépositaire de titres italiens », explique-t-on sur le site encore très peu fourni.

Les ouvrages qui seront proposés seront vendus au format PDF et ePub, et bien évidemment verrouillés par le biais de DRM, en fonction des demandes dont les éditeurs feront preuve. En parallèle, Edigita vise une grande simplification des processus d'achat. L'accès à la plateforme est destiné à un usage B2B et s'ouvre à tous les éditeurs désireux d'y figurer. Les conditions d'accès et de diffusion des catalogues des autres éditeurs ne sont pas précisés.

Pour ce faire, Edigita assurera la gestion des catalogues en ligne, et proposera différents outils de consultation et de conversion (option non détaillée, malheureusement).

D'ici 2015, prévoit Edigita, le marché italien de l'ebook devrait atteindre entre 60 et 70 millions €, soit 4 à 5 % de l'édition dans le pays. Des chiffres qui encouragent justement les éditeurs à se regrouper. Les premiers clients de cette plateforme devraient être les trois grands libraires en ligne du pays ibs.it, LibreriaRizzoli.it et laFeltrinelli.it.