Editeur pure-player ? Non, en français, on dit 'éditeur tout en ligne'

Cécile Mazin - 24.03.2014

Lecture numérique - Acteurs numériques - éditeur pure player - éditeur tout en ligne - éditeur de presse


L'activité de publication d'ouvrages numériques s'est développée avec le temps et se rangeait derrière la dénomination traditionnellement accordée aux éditeurs de presse en ligne. L'éditeur 100 % numérique était alors appelé, ‘éditeur pure player'. Mais on le sait, en France, on aime bien parler français. Raison pour laquelle le Journal officiel est intervenu.

 

 

La langue

Le Xav', CC BY 2.0

Plus question de donner sa langue au chat

 

 

Vous serez désormais prié de ne plus parler d'un éditeur pure player, mais d'un éditeur tout en ligne. Et ce, que l'on soit éditeur de presse ou de livres, qu'importe. Le vocabulaire de l'édition et de la presse évolue, il est temps que le monde change avec lui.

 

Notons, pour être certains d'apporter une certaine confusion, qu'il n'est possible de dire ‘Tout en ligne', qu'à l'unique condition que la maison d'édition ou le site d'information soit exclusivement sur la toile. Dans le cas contraire - un site internet de presse, qui serait l'extension numérique d'une rédaction papier - il faudra dire Journal en ligne. 

 

Merveille de la langue française. Ce qui est très amusant, c'est que personne ne suivra cette décision. 

tout en ligne, loc.adj.inv.

Domaine : Édition et livre-Communication/Presse.

Définition : Se dit d'un éditeur, en particulier un éditeur de presse, qui exerce son activité exclusivement dans l'internet, ou de cette activité elle-même.

Note :

1. On parle par exemple d'un « journal tout en ligne » ou encore de 1'« édition tout en ligne ».

2. Le terme pure player, emprunté de l'anglais, est à proscrire.

Voir aussi : distributeur en ligne.

Équivalent étranger : ―