En avion, plus besoin d'interrompre sa lecture d'ebook au décollage

Antoine Oury - 24.09.2013

Lecture numérique - Usages - appareils électroniques - ebooks - livre numérique


Les observations de la FAA (Federal Aviation Administration) étaient particulièrement attendues : une enquête, lancée en août 2012, devait déterminer si l'interdiction des appareils électroniques en vol était toujours justifiée. Lire des livres numériques, regarder des vidéos et écouter des podcasts ne représentent ainsi aucun danger, puisqu'ils ne nécessitent pas de connexion WiFi.

 


Travels with Trippy: Spain 2006

Dans l'avion, pas de lézard (davidd, CC BY 2.0)

 

 

Il y a bien entendu un enjeu commercial dans la balance : 3 milliards $, plus exactement, d'après Les Échos : avec l'ouverture des possibilités numériques dans l'avion, c'est toute une série de services inédits qui pourraient voir le jour, entre la mise à disposition d'une connexion WiFi et le prêt d'appareils électroniques par les compagnies.

 

L'interdiction remonte à 1966 : les interférences électromagnétiques avec les appareils de navigation représentaient alors un risque pour le bon déroulement du vol, et la recommandation en vigueur stipulait la mise hors tension pendant les décollages et atterrissages, et sous 10.000 pieds. 

 

Les conclusions assurent donc que l'usage des appareils électroniques, tant que ces derniers n'utilisent pas une connexion WiFi ou un réseau téléphonique, est tout à fait possible, et sans danger : la lecture d'ebooks, de vidéos ou de podcasts (hors streaming) pourra donc être effectuée sans interruption. À El Paso, un passager avait été arrêté pour ne pas avoir éteint son smartphone à l'atterrissage...

 

(via DailyTech)