Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

En avoir ou pas : Une application pour écrire comme Hemingway

Antoine Oury - 14.02.2014

Lecture numérique - Applications - Hemingway - application - Adam et Ben Long


Un peu de mal à trouver l'inspiration, ou à définir ce je-ne-sais-quoi qui fait qu'un texte ne semble pas lisible ? Une application développée par les frères Adam et Ben Long propose de laisser Ernest Hemingway lui-même juger de la qualité de la prose. Évidemment, les corrections sont péremptoires, et tendent vers la litote, art dans lequel Hemingway était passé maître. Et le tout passe par une application Web.

 


 

 

L'application, disponible à cette adresse, s'utilise directement dans le navigateur Web. Il suffit d'y entrer un texte, qui sera alors analysé par un Hemingway-bot. Les phrases trop alambiquées seront surlignées en rouge, celles trop longues mais compréhensibles en jaune, tandis que les adverbes, mots trop longs et formes au passif seront elles aussi mis en avant.

 

Par ailleurs, le niveau de lisibilité global du texte est fourni, entre 1 et 25. Autour de 10, votre texte est à peu près correct.

 

Ensuite, libre à l'auteur de les modifier pour un résultat plus conforme aux règles de l'écriture d'Hemingway. Rappelons que l'auteur est connu pour la nouvelle la plus courte jamais écrite : « For sale, baby shoes, never worn. » Bon, il se trouve que c'est un journaliste qui aurait en fait écrit cette phrase en guise de titre pour un article, mais la légende est née...

 

Le New Yorker, qui relaie l'information, s'est malicieusement amusé à proposer des passages d'Hemingway à l'application. Le verdict... est surprenant.