En Bolivie, le secteur du livre numérique prend de l'ampleur

Lauren Muyumba - 24.07.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Bolivie - Amérique latine - Numérique


Certes, on cite le plus souvent les États-Unis lorsqu'il s'agit de lecture numérique, sachant que c'est le pays où les ebooks se vendent le mieux. Mais un article d'Eldeber.com.bo, souligne le succès croissant des livres numériques, auprès des éditeurs originaires d'Europe et d'Amérique du Sud. Le Salon du livre de Buenos Aires a vu cette année encore plus de stands réservés à un monde littéraire embrasant la nouvelle ère technologique.

 

 

 

 

Le Salon du livre de Buenos Aires, en Argentine, est l'un des évènements littéraires annuels les plus importants dans le monde hispanophone. Plus d'un million de lecteurs de toute l'Amérique latine se pressent au printemps pour assister à des conférences, des lectures et des présentations de livres. Cette année, lors de la 39e édition, les stands pour le numérique ont continué à suivre leur bonhomme de chemin, en gagnant du terrain.

 

Bajalibros.com est la plus grande boutique en ligne dans le monde à proposer des titres espagnols, avec un catalogue réunissant plus de 60  000 ouvrages. L'établissement a vu le jour en 2011 en Argentine, et depuis seulement deux ans, les accords avec de grands éditeurs nationaux et internationaux se sont rapidement multipliés. Reste à continuer à conquérir le marché sud-américain. Pour cela, la présence de la boutique en ligne au Salon allait de soi.

 

Herman Ratinoff, le chef de produit de Bajalibros.com, se réjouit de voir comme la tendance évolue auprès des éditeurs : « Lors du salon de Buenos Aires, de nombreux Boliviens se sont approchés de notre stand en manifestant un intérêt pour faire partie notre catalogue ». De plus en plus de maisons d'édition, a prioiri spécialisées en format papier, complètent leur offre en se dirigeant également vers les versions numériques.

 

En ce moment, la librairie Martinez Acchini commercialise 17 livres numérisés. Même s'ils n'ont pas encore fait leur petit effet, il faut être patient et savoir passer par cette phase-là avant de voir les ventes réellement décoller, selon l'éditeur Ernesto Martinez. Quant au Grupo Editorial La Hoguera, 27 nouveaux titres d'auteurs nationaux font déjà partie du planning, et devront paraître d'ici fin septembre.

 

Évidemment, l'un des facteurs essentiels qui changent la donne, en favorisant la tendance aux publications numériques, ce sont les auteurs qui choisissent l'auto-édition. A l'image de l'écrivaine bolivienne Aisa Villavicencio qui a écrit Nutre tu alma et a décidé de le publier sur Amazon, en imprimé et en numérique.

 

La raison rendant aussi attractive la publication numérique est toujours la même : un public qui peut être visé à l'échelle mondiale, sans frontières (hormis celles de la langue), avec facilité et rapidité. Et ceci, tout en prenant en compte les talents et la fibre artistique du pays, à montrer aux yeux du monde entier.