Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

En rachetant Shelfie, Kobo s'intéresse aux bibliothèques des lecteurs

Clément Solym - 06.04.2017

Lecture numérique - Acteurs numériques - Kobo Rakuten investissement - Shelfie Kobo application


Rakuten/Kobo poursuit ses investissements avec le rachat de Shelfie. Anciennement BitLit, la solution permettait aux utilisateurs d’obtenir la version audio ou numérique de tout ouvrage papier acheté. Elle avait fermé ses portes en février dernier, mais pour mieux ressusciter.

 

Kobo Aura Edition 2

ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

Le fondateur de Shelfie, Peter Hudson avait assuré que « l’économie de l’ebook n’avait ni queue ni tête si l’on ne possède pas une grande plateforme comme Apple, Google ou Amazon ». Ce sera donc vers Kobo que la société s’est tournée.

 

Rakuten/Kobo annonce donc le rachat de l’entreprise et de sa technologie, selon le communiqué. « Nous savons que nos meilleurs clients basculent de manière fluide entre les formats, la lecture numérique et l’imprimé, et nous sommes heureux de pouvoir rassembler leurs espaces de lecture », assure Michael Tamblyn, le PDG.

 

Peter Hudson et Marius Muja avaient fondé le service en 2013, avec la constitution d’un catalogue de 450.000 références. « Avec la technologie de Shelfie, les lecteurs avides pourront facilement trouver le prochain livre incontournable », assure désormais Hudson. Manifestement, les équipes de Shelfie partiront directement chez Kobo, avec une intégration prochaine dans les applications iOS et Android prévisible.

 

Le dernier développement que Shelfie avait apporté en mars 2016 était une solution de recommandation : en scannant les livres présents dans sa bibliothèque, le lecteur recevait, de Shelfie, des conseils de lectures. Un algorithme allait en effet passer au crible les métadonnées liées aux ouvrages, pour rechercher des correspondances efficaces.

 

C’est cette solution qui intéresse le plus Kobo, évidemment. « Cette acquisition nous permettra d’élargir notre écosystème en intégrant les innovations de Shelfie en matière de recommandation, de découverte et de fédération, ce qui est particulièrement intéressant, compte tenu de notre vaste réseau de vendeurs physiques. »

 

Pas faux : Kobo s’est, depuis les premiers temps, appuyé sur des chaînes de librairies physiques, pou s’ancrer dans le monde réel. Cela passe par des Indigo au Canada, WH Smith en Angleterre, ou encore Fnac en France – et bien d’autres.

 

Le fait est que les lecteurs qui utilisaient Shelfie devaient démontrer qu’ils possédaient réellement l’ouvrage pour obtenir leur version numérique. Qu’il fallait évidemment acheter, même à un tarif préférentiel. Mais cette démarche avait freiné le taux d’adoption.

 

Kobo Plus, un service d'abonnement ebook ouvert aux Pays-Bas et en Belgique 

 

En rejoignant la team de Kobo, Shelfie est en mesure de pouvoir coupler les revendeurs physiques, son ebookstore et le moteur de recommandation. Le tout en constituant un écosystème complet, qui devient de plus en plus vaste et efficace. Et dans tous les cas, le rachat de Shelfie renforcera, à terme, les accords passés avec les chaînes de librairie, et les partenaires locaux.