Enrichir l'offre numérique de livres en Afrique : bibliothèques et livres audio

Cécile Mazin - 20.11.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - librairie numérique - Afrique livres


À Dakar se déroulait du 11 au 16 novembre dernier la Foire du livre, qui fut l’occasion pour les Nouvelles Éditions Numériques Africaines de déployer une nouvelle offre. À travers la Librairie numérique africaine, les NENA ont désormais apporté une nouvelle offre, basée sur des bibliothèques numériques, et la présence d’audiolivres. 

 

Marc-André Ledoux

Marc-André Ledoux - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

 

À compter de 2016, les institutions d’enseignement supérieur en Afrique et dans le monde pourront avoir accès à des collections de livres d’auteurs africains. Un modèle d’abonnement sera proposé, qui profitera aux étudiants. Trois bibliothèques numériques seront ainsi offertes : 

  • en sciences sociales, avec des auteurs réputés comme Moustapha Kassé, Makhtar Diouf, Samir Amin, Ibrahima Sow, Ndongo Sylla, Moussa Dembele, etc. ; 
  • en Droit communautaire (droit des affaires OHADA, banque, assurance, propriété industrielle) ; 
  • en droit sénégalais (civil, pénal, fiscalité, travail, foncier, NTIC, marchés publics,…) 

 

 

La Librairie numérique africaine proposera ainsi une navigation à travers des milliers de pages. Et d’autres bibliothèques numériques seront progressivement construites, notamment autour de la littérature africaine, assure-t-on.

 

Marc-André Ledoux, fondateur des NENA ajoute : « Quoi de plus pertinent dans un continent marqué par la tradition de l’oralité que d’avoir accès à des livres numériques non plus lus, mais écoutés ? NENA va ainsi dévoiler ses premiers titres d’une collection de contes africains en audiolivres. Ceux-ci sont aussi disponibles en version textuelle, en français et certains en wolof, car NENA démarre aussi l’édition numérique en langues nationales africaines. »

 

Dakar fut également l’occasion de célébrer le deuxième anniversaire de la LNA, initiée en 2013 avec 120 ebooks et 12 partenaires éditeurs. À ce jour, LNA dispose de 425 titres de 250 auteurs, avec, désormais, 29 partenaires éditeurs.

 

« Si modestes que soient encore ces chiffres, cette diversification et cette augmentation de son offre démontrent que la LNA progresse sûrement vers son objectif de devenir le site rassembleur et incontournable pour l’accès à la culture et au savoir africains », explique Marc-André Ledoux.

 

L’avenir sera à de nouveaux accords, pour construire une offre plus importante encore et assurer « une présence forte et autonome de l’industrie africaine de l’édition sur Internet ».

 

Il s’agit là de la concrétisation des différentes annonces que le fondateur des NENA nous avait annoncées à l’occasion d’une rencontre à Dakar. « Les livres numériques peuvent être loués dans le cadre de collections constituées pour les bibliothèques universitaires numériques. Ces abonnements répondent au besoin de contenus et, plus encore, de livres africains », expliquait-il à ActuaLitté. 

 

« Nous vivons dans un continent avec 50 % d’analphabétisme, mais il existe une clientèle immédiate pour les ouvrages numériques : la diaspora africaine, dont les enfants s’éloignent progressivement de leur culture. »