Epaper : équiper les campagnes chinoises d'un recepteur d'informations

Clément Solym - 08.09.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - epaper - chine - finlande


L'alliance des deux pays semble insolite, mais leur accord devrait déboucher sur un admirable projet. La Finlande et la Chine s'unissent en effet pour aboutir à la production d'appareils epaper destinés aux populations rurales chinoises.

Une initiative qui rejoint partiellement celle lancée depuis des années par le projet OLPC, qui cherche à fabriquer des ordinateurs à très bas coût, destinés aux enfants des pays en voie de développement, rapporte le Helsinki Times.

Les machines que la Chine et la Finlande projettent de fabriquer reposeront sur deux principes : d'abord un faible coût de fabrication. Ensuite, une alimentation solaire, pour optimiser sa consommation énergétique. À cette fin, l'appareil ne pourra que recevoir des informations - impossible de transmettre quoi que ce soit. Sur le principe, le epaper, ou papier électronique « est une technique d'affichage sur support souple (papier, plastique), modifiable électroniquement, cherchant à imiter l'apparence d'une feuille imprimée et qui, comme le papier, ne nécessite pas d'énergie pour laisser un texte ou une image affichée. » (voir WIkipedia)


Un écran epaper, par Epson

Dans le détail, les deux pays souhaitent combiner les technologies de diffusion d'informations, avec les avancées technologiques en matière d'écran epaper. Le tout pour présenter une plateforme média spécifiquement destinée à la réception d'informations. De quoi communiquer directement avec l'ensemble de la population rurale, qui serait alors équipée d'une machine à même d'afficher les éléments qui lui sont envoyés.

La diffusion d'informations serait largement facilitée, notent les deux équipes, et cette combinaison incarnerait donc une solution écolo-compatible, vers laquelle tendre à l'avenir.

D'un côté, il y aura la société NERC-DTV, qui apportera son expertise dans le domaine de la diffusion d'informations. De l'autre, Aalto et Metropolia, qui se consacreront à la conception d'appareils basés sur la technologie epaper.

Pour l'émission, c'est un signal télévisé numérique qui sera utilisé. Pas très gourmand en énergie, il présentera l'avantage d'être massivement disponible. L'un des premiers partenaires de cette expérimentation sera le journal China’s People’s Daily. En attendant une généralisation de l'opération.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.