EPUB et World Wide Web main dans la main : IDPF et W3C pourraient fusionner

Antoine Oury - 28.04.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - EPUB World Wide Web - IDPF W3C fusion - EPUB Web livre


Le développement du format de livre numérique EPUB, standard mis au point et promu par le consortium international IDPF, International Digital Publishing Forum, a toujours été suivi d'un œil attentif par le W3C, le World Wide Web Consortium, qui se préoccupe, lui, des technologies liées au web. Les deux organisations pourraient fusionner, révèle un courrier envoyé aux membres de l'IDPF.

 

Ivan Herman (W3C), Bill McCoy (IDPF) - EPUB Summit

Ivan Herman, responsable de la publication numérique au W3C, et Bill McCoy, directeur exécutif de l'IDPF

(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

 

L'EPUB Summit, organisé au début du mois d'avril à Bordeaux, avait été une nouvelle occasion de s'en rendre compte : web et livre numérique sont toujours aussi proches par les questions auxquelles ils sont confrontés. Mise en page, nouvelles habitudes de lecture, structure, code... Les techniques et les concepts se croisent souvent, et Ivan Herman, responsable de la publication numérique au W3C, intervenait régulièrement dans les rendez-vous organisés par l'IDPF, ou encore aux Assises du livre numérique du Syndicat national de l'édition.

 

« Le principal intérêt du W3C pour l'EPUB résidait dans la possibilité de réaliser des Portable Web Publications, autrement dit des exports hors ligne de pages web, mais il s'intéresse désormais à la mise en page et aux expériences du monde du livre », nous expliquait Laurent Le Meur, directeur technique de l'EDRLab, la filiale européenne de l'IDPF, à l'issue de cet EPUB Summit.

 

D'après un courrier dévoilé par Publishers Weekly, George Kerscher, président de l'IDPF, et Bill McCoy, son directeur exécutif, ont évoqué la possibilité de signer un protocole d'entente qui lierait les deux organisations. « Cela aboutirait à l'union de nos organisations respectives pour les futurs développements de l'EPUB et l'amélioration globale du Web pour la publication dans le cadre d'une activité relative à l'édition plus soutenue au sein du W3C », précise la missive.

 

Les détails de cette potentielle fusion seront discutés à la DigiCon Conference, les 10 et 11 mai prochains. Si la fusion est validée par les membres de l'IDPF, précise Publishers Weekly, ces derniers bénéficieront de « privilèges de membre par intérim » au sein du W3C en 2017 et 2018, pour le même tarif que celui pratiqué au sein de l'IDPF. Ces « privilèges » ne sont toutefois pas détaillés. Après 2018, il sera possible de devenir membre du nouveau groupe Publishing Business au sein du W3C.