EPUB : le rapprochement entre l'IDPF et le W3C se précise

Antoine Oury - 11.05.2016

Lecture numérique - Acteurs numériques - EPUB W3C IDPF - livre numérique EPUB - W3C IDPF digital publishing


Les consortiums IDPF (International Digital Publishing Forum), dédié au format de livre numérique EPUB, et le W3C (World Wide Web Consortium), qui se consacre aux technologies du web, envisagent de se rapprocher. Le premier serait en fait intégré au second, étant donné que les problématiques abordées par l'un se retrouvent chez l'autre : hier, à Chicago, les deux organisations ont précisé ce qu'implique ce rapprochement.

 

Ivan Herman (W3C), Bill McCoy (IDPF) - EPUB Summit

Ivan Herman, responsable de la publication numérique au W3C, et Bill McCoy, directeur exécutif de l'IDPF (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)

 

 

Le rapprochement des deux organisations IDPF et W3C avait été évoqué il y a quelques jours par un courrier envoyé aux membres de l'International Digital Publishing Forum pour leur présenter le projet d'un protocole d'entente entre les deux entités. 

 

Au salon Book Expo America 2016 de Chicago, l'IDPF organisait sa Digicon, et l’inventeur du Web et directeur du W3C Tim Berners Lee s'est exprimé en ouverture, évoquant les opportunités de ce rapprochement : « Nous partageons une vision enthousiasmante entre le W3C et l’IDPF afin d’harmoniser pleinement l’industrie de l’édition et le cœur des technologies Web. Cela va créer un environnement médias enrichi pour l’édition numérique, et ouvrir ainsi de nouvelles possibilités pour les lecteurs, les auteurs et les éditeurs. » Tim Berners Lee a ainsi cité en exemple les manuels scolaires, de plus en plus interactifs.

 

« Que ce soit pour du contenu EPUB, du marketing social ou de l’engagement du lecteur, les technologies web sont fondatrices pour permettre la création de contenus numériques, leur distribution et leur affichage sur tout appareil disposant d’un navigateur Web ou d’applications dédiées à la lecture, et sur les eReaders » a dit Bill McCoy.

 

L'EPUB Summit, organisé à Bordeaux au mois d'avril, avait permis de rappeler cette réalité : « Le principal intérêt du W3C pour l'EPUB résidait dans la possibilité de réaliser des Portable Web Publications, autrement dit des exports hors ligne de pages web, mais il s'intéresse désormais à la mise en page et aux expériences du monde du livre », nous expliquait Laurent Le Meur, directeur technique de l'EDRLab. Autrement dit, le web aura finalement beaucoup à recevoir du livre numérique, et vice-versa, évidemment.

 

« Je suis enthousiaste à la perspective d’unir nos forces avec le W3C. La réussite de l’IDPF à développer le standard EPUB pour la publication numérique sera complétée par l’expertise du W3C dans les standards du web qui permettent l’avènement de médias enrichis accessibles », a déclaré Georges Kerscher, président de l’IDPF. 

 

Le docteur Jeff Jaffe, PDG du W3C, acquiesce : « Avec la pleine participation de la communauté de l’édition numérique, ainsi que des principaux développeurs de la plate-forme Web, nous accélérons le développement de standards technologiques. Les technologies web initiales ne répondaient pas totalement aux besoins rigoureux des auteurs et éditeurs dont le contenu est conçu pour les livres journaux et magazines avec une typographie améliorée. »

 

Le futur est résumé en quelques lignes dans le communiqué de l'IDPF :

 

Les prochaines étapes de l’opération entre les deux organisations sont le recueil des commentaires des membres respectifs du W3C et de l’IDPF et la rédaction d’un protocole d’accord. Après l’approbation des membres des deux organisations et la validation juridique de l’accord, l’objectif est de combiner les deux organisations en Janvier 2017. L’évolution future du standard EPUB continuera au sein du W3C, ainsi que des travaux plus généraux pour améliorer les fonctionnalités de publication sur l’ensemble de la plateforme ouverte Web.

 

Le courrier dévoilé précisait par ailleurs que les membres de l'IDPF bénéficieraient de « privilèges de membre par intérim » au sein du W3C en 2017 et 2018, pour le même tarif que celui pratiqué au sein de l'IDPF. Ces « privilèges » n'étaient toutefois pas détaillés. Après 2018, il sera possible de devenir membre du nouveau groupe Publishing Business au sein du W3C.

 

Deux FAQ ont été mises en ligne par l'IDPF, une destinée aux membres, l'autre au grand public. Toutes les deux sont en anglais. 

 

  W3C-IDPF by ActuaLitté