Et si la réalité augmentée ne faisait pas rêver?

Clément Solym - 09.02.2012

Lecture numérique - Usages - réalité augmentée - ebooks - dysfonctionnement


Sur The Digital Reader, un utilisateur teste la dernière nouveauté en date: les ebooks en réalité augmentée. En combinant livre numérique et reconnaissance d'icônes, la technologie pourrait décupler  les interactions, tout en offrant aux lecteurs des sources multiples et variées. Ou pas.


On connaissait déjà la réalité augmentée dans les livres papier, ce qui donne à peu près ça pour l'instant:

 

 

On s'autorisera quelques réserves sur l'amusement réel de la gamine, d'autant plus qu'en termes de réalité augmentée, on conviendra que l'innovation reste assez timide.

 

Le terme « réalité augmentée » lui-même laissait espérer un monde nouveau et inexploré, une sorte de paradis de la connaissance où les chakras seraient ouverts en permanence. En fait, dans la réalité « réduite », on tâtonne encore quant aux utilisations réfléchies (et utiles!) de cette technologie.

 

Ce qui n'a pas empêché les développeurs d'inclure la réalité augmentée dans les ebooks, en se basant sur la même technologie que celle du papier, c'est-à-dire la reconnaissance des caractères par une webcam ou tout autre dispositif vidéo.

 

Le troisième oeil des lecteurs

 

Mais un blogueur a fait la douloureuse expérience des aléas technologiques lorsqu'il a voulu profiter des avantages de la réalité augmentée sur son Kindle: il a téléchargé The Search for WondLa, qui proposait dans sa version papier la visualisation d'une carte en 3D à l'aide de la réalité augmentée

 

Bien équipé (un Kindle et une Samsung Galaxy Tab pour le visionnage) et bien intentionné (il a téléchargé avec acharnement l'application requise), le blogger a finalement jeté l'éponge: « Tout ce que je vois sur mon écran, c'est moi qui agite un eReader, pas la carte en trois dimensions que l'on m'avait promis » 

 

Mais le bruit court que Google serait en train de plancher sur des lunettes permettant de profiter de ladite technologie : ce qui serait utile pour la lecture, puisque pour l'instant, on ne peut pas profiter du système et lire en même temps. Si le projet de Google aboutit, l'enrichissement du monde par le virtuel deviendrait réalité... augmentée, bien sûr.