État des lieux d'une rentrée littéraire numérique en France

Clément Solym - 13.09.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre - numérique - analyse


L’institut de statistique de l'édition, Edistat commence à se pencher sérieusement sur les livres numériques avec la réalisation de synthèses mensuelles sur ce marché.

La première de cette série a été révélée il y a peu et bien sûr, elle se penche sur la rentrée littéraire. C'est Xavier Milon qui est aux commandes de ces analyses. Et l'on pourra retrouver la synthèse reproduite dans son intégralité sur le blog ePagine.

En se référant aux données de Mediabase, Edistat a relevé 55 000 livres numériques à la vente pour 60.000 références (certains titres sont proposés dans différents formats). Selon Edistat, les 20 plus gros catalogues (sur 200) représentent 70 % de l'offre. Si la littérature française est bien représentée, la jeunesse, l'Enseignement et la BD ne le sont pas et la littérature étrangère est pratiquement absente.


Pour cette rentrée littéraire précisément, 75 ouvrages sont proposés en version numérique et papier soit à peu près 10 % des 750 ouvrages de la rentrée. Enfin, dans les faits, il semblerait que tout cela soit assez largement sous-estimé...

On notera bien que sur les 750 ouvrages, au moins 204 sont des romans étrangers et ne connaissent pas (ou très peu) les honneurs de l'édition numérique. Cela dit même en ne comptant pas les ouvrages étrangers l'offre numérique reste assez faible par rapport à celle du papier. Une dizaine d'ouvrages ont été édités uniquement en numérique.

Le téléchargement de titres gratuits reste encore bien plus important (5 fois plus) que le téléchargement d'oeuvres payantes. Le prix moyen d'un ebook est de 12,50 € (25 % de moins que le prix moyen des livres imprimés). Environ 35 % des achats effectués le sont pour un seul livre. Les paniers de 2 à 4 oeuvres représentent aussi 35 % des achats et enfin les 30 % restant concernent des paniers de 5 livres et plus.

Edistat relève plusieurs centaines de téléchargements par mois, le numérique n'est donc plus quelque chose que l'on peut ignorer. Enfin, les meilleures ventes sont réalisées dans le secteur de la littérature contemporaine. Bien évidemment, les classiques (libre de droits) sont souvent offerts et ne peuvent donc pas rentrer dans les meilleures ventes.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.