États-Unis : pendant le confinement, le succès du format numérique

Camille Cado - 24.07.2020

Lecture numérique - Usages - ebook lecteurs livres confinement - format numerique livre ventes - lecture confinement ebook


Le mois d’avril dernier marquait le premier mois complet de confinement aux États-Unis, dû à la crise sanitaire. Contraints de rester à leur domicile, les lecteurs se sont tournés vers les formats numériques. Résultat : les ventes d’ebooks ont connu une hausse de 31 % par rapport au mois de mars 2020, révèle le NPD Group.
 

Dans son dernier rapport publié ce 21 juillet, le NPD Group spécialisé dans les études de marché, a établi un panorama des ventes d’ebook pour le territoire américain. Si sur les quatre premiers mois de l’année, la société a enregistré un recul des ventes numériques de 5 % par rapport à 2019, le mois d’avril renverse la tendance. 

En effet, le format ebook a rencontré un véritable succès auprès des lecteurs pendant ce mois de confinement, avec une augmentation des ventes de près d’un tiers (+31 %) par rapport à mars 2020.

« Avec la fermeture des librairies aux États-Unis ce printemps, le format numérique est devenu plus populaire » a souligné Kristen McLean, analyste spécialisée dans l’industrie du livre pour NPD. « Ils sont faciles à se procurer, ils peuvent être lus directement après avoir été téléchargés, sans oublier qu’ils éliminent tout problème de transmission du virus ou de disponibilité ».


 
Cette croissance a notamment été dominée par la littérature non romanesque (+37 %), comme les biographies ou les mémoires, dont les ventes ont augmenté de 40 % de mars à avril 2020. En tête des meilleures ventes, Hidden Valley Road de Robert Kolker, qui faisait notamment partie de la sélection coup de cœur d’Oprah Winfrey. Les ouvrages de cuisine ont également eu le vent en poupe, affichant une croissance de 96 %.

Les titres de fiction (+23 %) et le genre de la romance (+22 %) ont également connu une belle hausse sur ce mois d’avril. Dans ces deux catégories, les livres les plus téléchargés étaient Little Fires Everywhere de Celeste Ng (La Saison des feux, trad. Fabrice Pointeau, Sonatine Eds) qui a connu un regain d’intérêt grâce à son adaptation en série par Hulu sortie au mois de mars, et First Comes Scandal de Julia Quinn.

Du côté des ouvrages jeunesse, les ventes numériques ont également augmenté sur ce mois d’avril, malgré une baisse globale de 12 % au cours du premier semestre de 2020. Le genre de la fiction affiche la plus grande hausse : +78 % sur le mois d’avril 2020 par rapport au mois précédent grâce à des ouvrages comme The Bad Seed de Jory John et Pete the Cat de James Dean.
 
 

La croissance persiste du côté du young adult, notamment dans la catégorie de la science-fiction avec des séries comme Hunger Games de Suzanne Collins ou Le Hobbit de JRR Tolkien.

Le rapport est disponible à cette adresse, en anglais. On regrettera cependant qu’aucun chiffre n’ait été donné sur les ventes de livres audio. D’après le dernier rapport StatShot de l’Association des éditeurs américains, le livre audio aurait affiché une croissance de 8 % sur le mois d’avril 2020, en regard à l’année précédente. 

 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.