Rentrée littéraire : La fashion week des libraires


Le projet avait été présenté lors du dernier Festival d’Angoulême. Issue d’une collaboration entre Arte et Bigger Than Fiction, la bande dessinée Instragram Été, commencera sa parution dès le 29 juin pour une diffusion de 60 épisodes. Rencontre avec des responsables d’Arte et de Bigger Than Fiction.

 

 

 

Bigger Than Fiction est une agence digitale cofondée par deux hommes, Julien et Édouard qui « dès le début avaient cette affinité avec l’univers de la BD » raconte Jennifer. Depuis un an, ils ont commencé à développer « un projet audiovisuel tourné vers le transmédia ».

 

Dans l’idée, comment est née la BD Été ? Très rapidement et sur un fameux concours de circonstances : « Julien connaissait Camille Duvelleroy (scénariste interactive sur les nouveaux médias), qui lui a proposé le projet. À cette époque-là, il y a un an à peu près, on voulait vraiment développer un projet sur Instagram. » Trois autres auteurs, que Julien a connu alors qu'il animait la communauté EspritBD, se sont ensuite joints au projet, Thomas Cadène, Joseph Safieddine et Erwann Surcouf (dessin).

 

Arte avoue avoir eu « un immédiat coup de cœur » pour ce projet « derrière lequel il y a des auteurs hyper solides, avec un mode de diffusion original sur un terrain sur lequel on a envie d’aller ». En décembre 2016, ils décident de s’engager sur le projet.

 

Instagram, c’est cette plateforme qui se popularise peu à peu, un nouveau moyen d’expression : « l’idée c’était de tester si Instagram ne pouvait pas être un nouvel espace pour les auteurs de BD et la bande dessinée en général ».

 

Selon Arte, ils ont tous, auteurs ou diffuseurs, essayé un jour de « tester des modes de publication et de diffusion de la BD dans les écosystèmes numériques de façon globale ». On pense par exemple aux blogs, sites internet ou revues (comme Professeur Cyclope, sur lequel a travaillé Arte). C’est donc tout naturellement que l’idée de travailler sur les réseaux sociaux, plus particulièrement Instagram, a émergé : « Il fallait aller chercher la cible là où elle était ». Été s’adresse plutôt à un public jeune et urbain, de 20 à 30 ans.

 

Un roman sur Instagram ? “Il y a un potentiel dans cet outil, pour faire de la littérature” 

 

Le partenariat avec Arte permet au projet de bénéficier d’« un apport financier et d’un soutien en terme de visibilité ». De plus, c’est un objectif commun qui unit les trois partis (auteurs, Arte et Bigger Than Fiction) : l’intérêt pour la BD et le numérique.

 

L'été de tous les défis

 

Le défi sera de jouer avec les évolutions constantes d’Instagram, le projet n’est donc pas figé et la diffusion changera avec la plateforme. Au programme à partir du 29 juin, un épisode par jour jusqu’au 27 août.

 

Côté scénario, Été présentera le couple formé par Olivia et Abel, qui vont se séparer le temps d’un été pour vivre des expériences chacun de leur côté, avant de s’engager ensemble : « Actuellement on travaille encore le scénario, la structure totale des histoires, beaucoup d’éléments vont encore évoluer. » 

 

Pendant deux mois on va suivre ces jeunes trentenaires alternativement, lors de la réalisation de leur bucket list. Deux personnalités assez différentes seront mises en avant, avec deux idées de la liberté, « pour l’une ce sera faire un voyage lointain et pour l’autre draguer une inconnue par exemple ». Et bien sûr ils n’oublieront pas de nous réserver quelques surprises...

 

 

 

C’est une histoire très contemporaine qui sera racontée, sans tabous, avec « des thématiques actuelles qui reflètent notre société ». En plus des cases quotidiennes, des stories seront publiées tous les jours. Le but sera avant tout de « tester un format inédit, raconter une histoire qu’on trouve chouette et atteindre un public ».

 

Pour rappel sur Instagram les posts les plus récents sont en haut à gauche et les plus anciens en bas à droite. Les coproducteurs veulent cependant proposer un sens de lecture plutôt classique, le défi sera donc « d’anticiper ces événements avec plein de petits ajustements qui ne se verront pas du tout à la fin ». 

 

Arte oblige, la BD sera également diffusée simultanément en allemand. Si le projet est un succès, il pourrait être envisageable de voir la BD éditée et publiée. En clair, la BD Instagram donnera peut-être de nouvelles idées à ces deux producteurs : « Globalement, l’idée d’utiliser les réseaux sociaux pour raconter des histoires c’est sur qu’on va continuer ».

 

Rendez-vous le 29 juin, sur le compte Instagram ete_arte_ .