Évolution des usages du livre numérique en Espagne

Victor De Sepausy - 01.08.2017

Lecture numérique - Usages - Espagne usage ebooks - livres numériques Espgnols - contenus numériques usages


La consommation d’œuvres en numérique augmente en Espagne, mais pas nécessairement comme les industries le voudraient. Au cours de l’année passée, seule une personne sur trois a payé pour un contenu numérique. Une statistique en hausse toutefois, en regard de la dernière étude réalisée en 2011.


Espagne
 

 

L’Observatorio Nacional de las Telecomunicaciones y Sociedad de la Información vient de communiquer les résultats d’enquêtes opérées. Sur 12 types de contenus numériques passés au crible, les plus régulièrement utilisés sont les photos (72 %), les applications (67 %) puis la presse numérique (66 %). 

 

Les réseaux sociaux se placent en quatrième position des pratiques numériques, quasi à égalité avec les films, séries et documentaires. 

 

Si les Espagnols se montrent donc plutôt férus de solutions dématérialisées, ils restent encore réticents à payer. Les contenus audiovisuels sont les plus prisés, pour 19,5 % des usagers ayant payé pour y accéder, suivis des livres numériques, pour 10,6 %. La musique se tient dans un mouchoir de poche, avec 10,5 % des usagers. En revanche, l’achat d’articles à l’unité est bien moins fréquent.

 

Les livres numériques sont par ailleurs plus prisés par les femmes – 24,7 % contre 22,3 %. Cela dit, 9,2 % des Espagnols utilisent quotidiennement des livres numériques, et 17,8 % achètent leurs œuvres. 15,6 % d’entre eux ont opté pour le lecteur ebook, alors que 5,6 % préfèrent la tablette. Les plus amateurs sont les 35/44 ans et les 45/54 ans. Reste que 75,6 % des répondants n’ont jamais utilisé un ebook de leur vie. 

 

Pour faire leurs emplettes, la solution du téléchargement est encore largement majoritaire – une conclusion qui découle du modèle économique global, alors que le streaming s’est imposé pour les œuvres de l’audiovisuel. On s’accorde toutefois à envisager que le livre numérique restera un support secondaire, loin de se substituer au livre physique – contrairement à la musique, par exemple. 
 

La production de livre augmente de 8,3 % en Espagne


Les comportements évoluent vers des solutions de micropaiement, dans la consommation, ou sur les solutions de publicités permettant une consommation gratuite. Les abonnements restent marginaux, d’autant que les consommateurs se méfient encore : le tiers qui offre un service est-il légitime et son offre légale ?
 



L'enquête dans sa totalité