Facebook : la Ligue de l'Imaginaire part en quête

Clément Solym - 25.05.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - ligue - imaginaire - anthologie


La Ligue de l'imaginaire est un collectif de dix auteurs français qui défendent et font la promotion « des littératures de l'imaginaire par le biais de conférences, rencontres, mais aussi d'un prix et d'œuvres de fiction collectives » et par ailleurs « l'adoration de la Marmotte reste à l'ordre du jour ainsi que la descente de vin chilien » pour ceux-ci.

Les écrivains qui composent la Ligue de l'Imaginaire sont Patrick Bauwen, Maxime Chattam, Olivier Descosse, Eric Giacometti, Henri Loevenbruck, Jacques Ravenne, Laurent Scalese, Franck Thilliez, Bernard Werber et Erik Wietzel. Neuf d'entre eux ont décidé de signer une anthologie autour d'un personnage maléfique. Mais quel nom allaient-ils lui donner ?

Ils ont décidé de mettre leurs lecteurs à contribution plus particulièrement les internautes et encore plus précisément les membres du groupe de la ligue sur Facebook. Ils ont donc passé une annonce le 20 mai.

« Neuf auteurs de la ligue vont écrire chacun une nouvelle. Le point commun ? Un personnage. Qui ? L'incarnation du mal, tel que chacun d'entre nous le voit. Cette incarnation du mal portera un nom. Ce nom, c'est vous qui allez le choisir. A partir des deux premières lettres de nos dix prénoms (ben oui, neuf auteurs mais dix prénoms, à cause de Giacometti et Ravenne...), à savoir FR MA ER LA HE BE PA ER JA OL, imaginez le nom d'un personnage. La proposition qui aura reçu le plébiscite des neuf membres de la ligue sera choisie, et le nom de l'internaute qui aura fait la proposition sera mentionné dans l'anthologie. À vos neurones !!! »

Ils ont aussi ouvert une possibilité alternative, celle de créer un nom à partir des lettres de « ligue de l'imaginaire » (l'apostrophe ne compte pas). En deux jours à peine les internautes ont débordé d'idées si bien que le 22 mai à 11h55 Henri Loevenbruck a déclaré la fin des propositions.

Les auteurs vont avoir pas mal de travail car ils devront éplucher plus de 800 commentaires. S'ils trouvent un nom de personnage qui leur plaît, ils le garderont sinon ils demanderont à nouveau aux internautes de se creuser la tête. La date de parution de cette anthologie et le nom de l'éditeur ne sont pas encore connus.