Faire une application ebook, vous êtes sûr ?

Clément Solym - 13.03.2012

Lecture numérique - Applications


Que ceux qui viennent de se procurer un smartphone ou une tablette, ou un autre petit compagnon à écran tactile super performant ne s'affolent pas face à ce qui va suivre. Selon Sam Missingham, de Futurebook, « Les applications pour ebook sont mortes. Encore. » Fin de partie, fin des beaux jours.

 

Parce que faire des applications dédiées aux ebooks, ou autres ebooks améliorés, ça ne se fait pas dans son garage par un dimanche après-midi ensoleillé où fleurent bon les mimosas. Une application, ça se travaille, si on veut la rendre populaire et la vendre.

 

 

Plaisir d'offrir

 

Timo Boezeman, de Futurebook, est moins sentencieux que son collègue. Il note en effet que vendre des ebooks est une bonne idée, mais encore faut-il savoir faire parler de son produit (un livre, c'est-à-dire pas une machine à laver). Se doter d'une application pour consulter et acheter des ebooks, c'est bien, mais en retirer un profit, c'est une autre histoire.

 

« C'est très simple, note-t-il, les produits numériques ont besoin d'attention ».  Comment attirer l'attention ? En proposant, par exemple, une application gratuitement, durant une courte période et prévenir les internautes grâce aux réseaux sociaux et à une newsletter. Cela permettrait de voir, à la fin de cette promotion, une hausse des achats de l'application, et une audience décuplée. Avec l'application Dilemna, le journaliste note que non seulement les ventes ont été excellentes suite à cette proposition, mais aussi qu'une publicité remarquable a été possible pour l'application à travers des réseaux tels que Twitter ou Facebook.

 

La persuasion joue même après la promotion, puisque de nombreuses personnes auront pu donner leur avis, et donc encourager l'achat de façon détournée. Aujourd'hui, même si Dilemna n'est plus disponible gratuitement, verba manent, les commentaires restent.

 

La gratuité, la meilleure voie vers le profit ? 

 

Créer un contenu sensé

 

« Des applications pour ebooks avec des suppléments qui ont été insérés plus tard dans la conception, sont dans 9 cas sur 10 des produits inadaptés. Ils semblent simplement faux. Ce qui est normal, car au moment où le titre était créé, personne ne pensait à y adjoindre un contenu additionnel (des graphiques, de l'interactivité, des vidéos ou du son...). »

 

Ce que note le journaliste de Futurebook, c'est que trop d'application sont conçues... parce qu'elles n'ont pas d'autres choix que d'exister, pour accorder à l'éditeur un label "digital-friendly". Mais trop peu de contenu serait véritablement agréable à lire et à utiliser, ou même logique dans sa conception.

 

Cet impératif, la maison d'édition québécoise La Montagne Secrète l'a bien compris. Spécialisée à l'origine dans des livres-CD pour enfants (mettant en avant le patrimoine de la chanson québécoise), elle a développé une série d'applications autour de ses grands succès. L'application, disponible sur l'Appstore, permet donc au jeune lecteur de retrouver le conte, la musique originale, mais aussi des options (karaoké, lecture seule ou avec un adulte...) et des animations.

 

Or toutes ces applications ont été conçues, dès le départ, comme un travail collectif, et non dans une optique d'adapter le conte en application. Une des applications, Un Canard à New York, était présentée au public lors du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse 2011 de Montreuil : elle a été particulièrement appréciée.

 

Il convient de construire des applications et des livres « améliorés », en réunissant auteurs, dessinateurs, animateurs, développeurs pour le projet, et non en plaquant sur un texte, par exemple, des compétences qui n'auront rien à voir avec lui. Le but est d'apporter plus de cohérence à l'ensemble, et que les lecteurs s'y retrouvent et apprécient. Donc, achètent, et en parlent.

 

S'adressant aux éditeurs, Timo Boezeman termine son exposé sur une note optimiste. S'il y a du boulot, rien, n'est perdu. « En même temps qu'un investissement plus intelligent dans vos développements d'applications (qui vous permettra de mieux gérer vos finances), en apportant plus d'attention à vos produits, vous pouvez rencontrer le succès avec des titres numériques. Et même, gagner de l'argent grâce à eux. Les applications ne sont pas dans une impasse, il ne leur faut qu'une approche spécifique et nouvelle ! ».