FCKDRM : “Faire confiance à quelqu’un qui ne vous fait pas confiance ?”

Nicolas Gary - 22.08.2018

Lecture numérique - Usages - DRM livres numériques - fichiers protection verrous - éditeur piratage protection


L’initiative FCKDRM ne cache rien de ses intentions : cette plateforme récemment montée vise à promouvoir les contenus numériques débarrassés de verrous. En effet, dans les fichiers que l’on achète, des protections limitent depuis des années l’utilisation possible. Et ce, pour lutter contre le piratage, évidemment.

 

DRM verrous
ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Les investissements effectués par les industries culturelles pour protéger leurs œuvres des vils pirates sanctionnent également les gentils consommateurs. Il en va de même pour les livres numériques, dont la célèbre DRM Adobe continue de faire régner une pagaille certaine chez les lecteurs. 

 

GOG est une plateforme de distribution numérique dédiée aux contenus types jeux vidéo et audiovisuel, sans DRM. C’est avec le soutien de CD Projekt qu’un nouveau portail arrive : FCKDRM. Explicite, s’il en faut.

 

« L’approche sans DRM dans les jeux a été au cœur de l’action de GOG.com dès notre premier jour. Nous croyons fermement que si vous achetez un jeu, il devrait vous appartenir et vous devriez pouvoir y jouer comme vous l’entendez, et non selon les critères d’autrui », indique un communiqué.

 

C’est là toute la philosophie que FCKDRM revendique : ne pas entraver la bonne utilisation des œuvres achetées. La plateforme propose ainsi des listes de solutions pour trouver des œuvres sans DRM – et du côté des livres, ce sont le Projet Gutenberg et Open Libra qui sont mis en avant. 

 

En outre, FCKDRM entend faire de la pédagogie auprès des internautes, pour mieux expliquer l’enjeu des DRM, ou de leur absence, ainsi que l’impact pour le client final. 



 

Pour l’heure, les lecteurs peuvent se réjouir : aucune maison d’édition n’a encore intégré de killswitch dans ses ebooks. Dans le monde vidéoludique, il s’agit d’options qui coupent court à une partie que l’on aurait entamée. « Bien sûr les DRM ne sont pas susceptibles de vous affecter à tout moment, mais les sociétés détiennent ces clefs, et elles ne vous laissent pas entrer tant que vous n’avez pas à maintes reprises votre propriété. Tant que vous êtes connecté à internet. Tant que leur DRM fonctionne sans problème », poursuit GOG.

 

Et de conclure : « La charge de la preuve devrait-elle vous incomber ? Faites-vous confiance à quelqu’un qui ne vous fait pas confiance ? » Intéressante question...

 

via TorrentFreak




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.