Fiévreuses, intimes, aimantes : les Lettres à Missy de Colette

Nicolas Gary - 20.12.2019

Lecture numérique - Audiolivre - Lettres Missy Colette - Anouk Grinberg - Colette auteure


C’est au cours d’une soirée où se côtoie le Tout-Paris de la Belle Époque que Colette et la Marquise de Morny, dite « Missy », se rencontrent en 1905. Cela fait douze ans que Colette est mariée à Willy ; ils divorcent un an plus tard et Colette entame alors une relation amoureuse avec Missy. Celle-ci, divorcée et à la tête d’une immense fortune, vit pleinement sa préférence sexuelle.




 

Elle porte le pantalon, a les cheveux courts, met des bottes et des complets vestons : son personnage inclassable dérange et effraie son époque. Les deux femmes vont vivre une intense histoire d’amour jusqu’en 1911. Après leur rupture, leurs lettres témoignent d’une indéfectible complicité. Cette relation est fondatrice dans la vie de Colette, dans sa construction personnelle, tout autant que dans son œuvre littéraire.
 

Et Colette de raconter : « Mon amour chéri, j’ai enfin reçu une lettre de vous, la première ! Je suis bien contente. Elle est bougon, elle est gentille et je la trouve délicieuse, puisque vous dites que votre odieux enfant vous manque ! Ma chérie, cela suffit pour me combler de joie, et j’en suis devenue rouge, toute seule, de plaisir, d’une sorte d’orgueil amoureux. Que ce mot ne vous choque pas mon pudique petit Missy, il n’y a vraiment que le mot amour qui puisse servir pour dire la complète, la complexe et exclusive tendresse que j’ai pour vous. »




 

Anouk Grinberg commence très jeune une carrière d’actrice au cinéma, mais surtout au théâtre. À 13 ans, elle monte sur les planches sous la direction de Jacques Lasalle. Elle tourne avec Olivier Assayas ou Philippe Garrel puis rencontre Bertrand Blier, qui la révèle au grand public.

Ils collaborent sur trois films, dont Mon Homme, pour lequel elle reçoit l’Ours d’Argent de la Meilleure actrice à la Berlinale de 1996. Également artiste plasticienne, elle travaille différents médias comme l’encre de Chine ou le pastel et expose régulièrement depuis 2009.

 

Colette est née en 1873 aux confins de la Bourgogne et du Morvan. À vingt ans, à Paris, elle épouse Willy, un journaliste mondain, qui la pousse à écrire, et signe de son pseudonyme la série des quatre Claudine. Elle divorce et se remariera deux fois. Exploratrice passionnée de la vie, elle est tour à tour danseuse de music-hall, mime, actrice, puis pendant la guerre, journaliste. Elle est l’autrice d’une œuvre aussi considérable qu’originale. Elle écrit jusqu’à la fin de sa vie en 1954.


Colette – Lettres à Missy – Editions des femmes Antoinette Fouque – 3328140023473 – 16 €
(Lettres à Missy, Colette, Flammarion, 2009)




Commentaires
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.