Fin de l'aventure pour Little Bird, le sex-toy littéraire et connecté

Nicolas Gary - 02.03.2018

Lecture numérique - Acteurs numériques - sex toy lectures - livres numériques érotisme - plaisir lire érotisme


C’est à partir de l’interactivité entre la lecture et le sensoriel que la société B.Sensory s’était montée, à l’initiative de Christel Le Coq. La société s’articulait autour d’un sex-toy, le Little bird, capable de réagir suivant le fil d’une lecture coquine. Le tout mis en relation par une application. Mais l’aventure prend manifestement fin. 

 


Le Little Bird
 

 

Des textes érotiques, lus sur une application, et qui font vibrer de plaisir, suivant les passages, variant les ardeurs et les intensités... le Little Bird était une véritable trouvaille. « L’érotisme, à la lecture, ce sont déjà des sensations physiques, il nous suffisait alors de trouver le lien à établir », nous expliquait Christel Le Coq à la création de sa société.

 

La constitution du catalogue de livres s’était opérée en partenariat avec plusieurs maisons d’édition. « Les auteurs ont à disposition une palette de dix vibrations avec différents niveaux d’intensité. Ils écrivent ces histoires pour donner du plaisir, déclencher du plaisir. » Tout simplement. 

 

Mais tout cela a fini par s’arrêter : le premier sex-toy littéraire français après quatre années d’épreuves pourtant surmontées se heurte finalement à un obstacle trop important. « J’ai rêvé, osé, travaillé et jamais abandonné, mais... ça n’a pas suffi à tout rendre possible. L’aventure E.Sensory a pris fin mardi [le 27 février, NdR]. Mes dernières forces iront dans la recherche d’un repreneur pour B.Sensory », explique la fondatrice.

 

La littérature érotique incite plus à faire l'amour que la vaisselle
 

Entre les retards accumulés du fait de problèmes techniques – notamment dans la connectivité Bluetooth, par laquelle le sex-toy et l’application se parlaient – et la difficulté à commercialiser largement, le produit n’aura finalement pas eu toutes ses chances.

 

Et Christle le Coq de conclure : « Il reste un petit mois pour ne pas voir disparaître complètement 4 années de vie, d’engagement, de travail acharné, de luttes, mais aussi de bonheur et de... plaisir ! Quoi qu’il se passe, je resterai fière du chemin parcouru avec mon équipe et très reconnaissance de la confiance de toutes celles et ceux qui ont osé avec nous. »


Commentaires

Beaucoup d'erreurs, peu d'écoute de conseil et peu de remise en question sur sa stratégie de communication quasiment inexistante et axée sur des extrêmes. L'idée était judicieuse, la gestion désastreuse. Il faut apprendre de ses erreurs. Dommage. Le seul mal que je leur souhaite, c'est en effet de trouver un repreneur.

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.