Flooved entend devenir le Netflix des manuels scolaires

Julien Helmlinger - 17.01.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Flooved - Manuels scolaires - Education


Le principe de service de consommation à volonté et contre souscription a décidemment le vent en poupe sur les médias en ligne. Après la musique, les films, journaux et autres magazines, la start-up londonienne Flooved prévoit de mettre en orbite le « Netflix dédié aux manuels scolaires ». La plate-forme numérique est actuellement fermée aux internautes, en version bêta, mais son ouverture au public est programmée au 26 janvier prochain.

 

 

 

 

La plate-forme se destine non seulement au stockage de livres numériques, journaux et autres notes de cours, mais il permettra à des étudiants de surligner ou annoter du texte, de prendre des notes, ou encore poser des questions à leurs pairs connectés... un service qui sera proposé pour un abonnement mensuel de 7,50 £.

 

Comme le rapporte Pando Daily, Flooved compte des investisseurs comme Stephan Shakespeare, chairman du conseil d'administration et PDG de YouGov. Ou encore Lord Ashcroft, riche homme d'affaire et philanthrope. Et la structure peut d'ores et déjà s'appuyer sur un fonds de 400.000 £ pour financer son lancement.

 

Hamish Brocklebank, cofondateur de Flooved, soutient que l'industrie du manuel scolaire est l'une des dernière à se convertir au numérique. Mais désormais l'infrastructure comme le matériel et les comportements d'élèves se prêtent au changement.

 

A ce jour, l'entreprise peut garantir l'accès à plus de 120 livres sur ​​les sciences vétérinaires, mais prévoit de s'élargir à d'autres matières, parmis lesquelles la biologie, la chimie, la physique, les mathématiques et l'ingénierie. Elle héberge également plusieurs milliers de notes de cours et autres copies d'examen du passé, qui sont accessibles gratuitement.

 

Selon Brocklebank : « Il est très difficile de convaincre les éditeurs que ce modèle est le modèle efficace. Il y a beaucoup d'obstacles, mais cela ne signifie pas qu'ils ne peuvent pas être surmontés. »

 

La société se concentre en premier lieu sur le marché britannique mais annonce d'emblée une ambition internationale. Si les éditeurs ne sont pas tous convaincus par le principe, Flooved espère bien trouver des partenaires prêts à tenter l'expérience.