Fnac privilégie l'offre Kobo by Fnac, seul lecteur ebook disponible

Clément Solym - 18.11.2011

Lecture numérique - Lecteur eBook - Kobo by Fnac - lecteurs ebook - distribution


L'étonnement est complet : si l'on s'amuse à fureter dans les étals du site Fnac.com, dans la rubrique Livres numériques, on s'étonnera de ce que l'offre semble bien moribonde. Pourtant, la guerre des lecteurs ebook a bel et bien commencé en France, non ?

Absolument : Bookeen a passé un accord avec Virgin pour une commercialisation particulière de son dernier lecteur, l'Odyssey. Et c'est également avec Virgin qu'Amazon a passé un accord, pour la mise en vente du Kindle dans les boutiques de la chaîne. Un Kindle qu'Amazon propose en France depuis quelques semaines maintenant...

Or, distributeur de produits culturels, tout autant que high-tech, c'est chez Fnac que l'on devrait trouver une large et complète offre de lecteurs ebook. Sauf que non. Du tout. Sur le site du revendeur, à la section livre numérique, le chaland et le curieux ne trouveront qu'une seule et unique offre : Kobo by Fnac.

 

Kobo by Fnac prime

Quoi de plus normal, après tout, puisque les deux sociétés ont passé un accord, le premier offrant son réseau de commercialisation au premier qui vend alors son lecteur ebook. Mais quid alors des divers Sony Reader, des Cybook de Bookeen, ou même d'autres appareils que l'on pouvait encore retrouver ? Disparus ? Presque...

La section GPS, ebook, téléphones, qui intègre donc les lecteurs ebooks Kobo by Fnac, est plus subtile. En fait, si l'on effectue une recherche avec le nom de marque des concurrents, on retrouve plusieurs modèles. Mais ces derniers ne sont plus officiellement vendus par Fnac.

 



De fait, on rentre dans une logique de Market place, puisque les produits vendus sont commercialisés soient par des marchands tiers, soit des particuliers, tout simplement. On pourra cependant remarquer que, si Fnac revendique le titre de premier vendeur d'iPads en France, le 'tabou', semble avoir frappé un produit Archos en particulier.

 

Tout simplement parce que, en réalité, Fnac opère une subtile distinction entre lecteurs ebooks et tablettes. Les premières ne sont plus vendues par la marque en faveur de Kobo by Fnac, tandis que les tablettes gardent un total droit de rayon.

 

Ainsi, parmi les tablettes tactiles sous Android, listées dans les produits disponibles chez Fnac,on remarquera l'absence de l'Archos 70b eReader, qualifié de Lecteur eBook. Il ne sera vendu, lui, que comme les Bookeen et consorts : par le biais de tiers.

 


La disparition, que ‘ActuaLitté' a ainsi constaté résulte toutefois d'une pratique simple : finalement, on élimine la concurrence, pour valoriser ses propres produits. Mais la méthode est machiavélique : plutôt que de risquer d'enfreindre une règle du Droit de la concurrence, Fnac laisse en vente les produits de sociétés tierces - même s'ils ne le sont que par le biais de vendeurs qui profitent de Fnac pour assurer leur commerce.

 

Privilégier son environnement

 


Or, la situation ne daterait manifestement pas d'hier : Fnac explique ainsi à 'ActuaLitté' que cet état de fait dure depuis longtemps. Fin août précisément, assure le distributeur. Et pourtant, personne n'en avait fait état. « Nous ne vendions déjà que trois modèles de lecteurs ebook, le Sony Reader, les Cybook et le Fnacbook. Or, Sony a décidé de ne plus commercialiser ses appareils que par ses propres canaux de vente, il ne les distribue plus ailleurs », regrette Fnac.


Une information que ‘ActuaLitté' s'est empressé de vérifier. Elle n'est pas tout à fait fausse, mais pas non plus immanquablement vraie. Disons qu'il faut reconnaître que Sony a largement réduit le champ d'action.


« Nous avons donc décidé de privilégier notre nouvelle offre, Kobo by Fnac, en lui donnant plus de visibilité. » Et pour ce faire, le distributeur a même éliminé des rayons de ses magasins les autres lecteurs ebook.