medias

France: lecteurs ebooks au top des ventes pour les fêtes ?

- 03.01.2012

Lecture numérique - Lecteur eBook - lecteurs - kindle - kobo


Le tournant vers l'année 2012 sera-t-il marqué par le décollage tant attendu des ventes de lecteurs ebooks en France ? En tout cas, les fêtes sont passées par là et les résultats de vente, quoi que bien souvent tenus au secret, auraient de quoi ravir les fabricants. 

 

En effet, pour ces derniers, comme pour les distributeurs, il faut reconnaître que les ventes de lecteurs ebook, en particulier le Kindle, le Kobo et le Cybook, ont explosé cette année à l'occasion des fêtes de Noël. Les autres concurrents, comme le Sony Reader ou le PocketBook ne semblent pas particulièrement préssés de commenter.

 

« Le marché a vraiment démarré, nous avions vendu 100.000 liseuses avant ce Noël. Cette année, nous sommes sur une tendance beaucoup plus forte. » a expliqué Bookeen à Challenges.fr. 

 

 

Bon départ pour le Kobo de Fnac, dont les ventes ont dépassé en deux semaines les ventes annuelles du Fnacbook (lancé en 2010), selon le président de la Fnac Alexandre Bompard.

 

Il faut se souvenir qu'en mai dernier, des chiffres non-officiels concernant le Fnacbook avaient fusé sur la toile. Durant le premier trimestre 2011, les Français n'auraient en effet acheté que 2000 lecteurs ebook, alors que depuis la mise en vente, en novembre 2010, seuls 14.000 appareils auraient trouvé acquéreur. (voir notre actualitté

 

Si Fnac avait refusé de commenter à l'époque, on sent bien que le Kobo by Fnac ne pouvait pas faire moins bien.

 

La Fnac, tout comme Amazon, n'a pas encore communiqué de chiffres officiels sur les ventes de leurs lecteurs durant les fêtes de fin d'année. Amazon a cependant annoncé 4 millions de Kindle vendus aux États-Unis au mois de décembre 2011.

 

Cependant, le marché des lecteurs ebooks reste encore fragile en France. Selon l'IDATE, les ventes de livres numériques ne représentent qu'à peine 1%, même s'il devrait croître de 30% par an d'ici 2015 pour représenter 12% du marché du livre. 

 

Le rapport indique que les pays les plus avancés sur le marché de l'ebooks sont les Etats-Unis, le Canada et la Grande-Bretagne. En termes de volume, les parts de marché pourraient s'estimer à 35% aux Etats-Unis et 21% en Grande-Bretagne en 2015.

 

Aux États-Unis, la différence de prix des ebooks et des livres imprimés est de 50% en 2010, alors qu'en France elle n'est que de 20%, ce qui n'encouragerait pas les lecteurs à passer au format numérique, selon l'étude