Frédéric Mitterrand vient soutenir la lutte contre le téléchargement illégal

Clément Solym - 02.07.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - Frédéric - Mitterrand - Hadopi


A peine arrivée, le nouveau ministre de la Culture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, affirme haut et fort son engagement aux cotés des auteurs pour faire respecter leurs droits. A cette fin, lors de sa première intervention à la séance des questions de l’Assemblée nationale, il s’est montré très clair.

« Auteur, réalisateur, producteur moi-même de cinéma et de télévision, je sais ce dont je parle et j'attache la plus grande importance à ce que cette loi passe rapidement » est-il venu clamé devant les députés. M. Mitterrand souhaite aller bien plus loin qu’Hadopi. Il voudrait s'orienter vers une réelle redéfinition du système de rémunération des créateurs, ainsi que ce fut déjà le cas en 1985. C’est pourquoi le nouveau ministre de la Culture propose la tenue d’une vaste concertation sur ce sujet avec tous les acteurs de la culture.

Concernant l’échec du premier texte Hadopi, un projet de loi prénommé Hadopi 2 passera devant le Sénat le 8 juillet prochain. Il devrait permettre de contourner les problèmes rencontrés jusque là afin de pouvoir sanctionner l’internaute qui télécharge illégalement. L'accès à Internet pourrait être coupé sur décision d’un juge cette fois-ci.