Galapagos, des tablettes Android castrées chez Sharp

Clément Solym - 27.09.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - galapagos - sharp - tablettes


Définitivement, Sharp s'intéresse au marché du livre numérique et pas simplement du côté format, puisqu'à compter de décembre prochain, on comptera deux lecteurs ebook sous Android, mis en vente.

Les objectifs de la société sont clairs : concurrencer Amazon, Sony, Samsung et Apple sur ce terrain. Fin juillet, le fabricant évoquait déjà la réalisation d'une plateforme pour ebooks, reposant sur le format XMDF, supporté par plus de 70 millions d'appareils, et plutôt prometteur, puisque permettant d'adjoindre facilement tout ce qui est vidéo et son. (notre actualitté)

La plateforme, nerf de la guerre

Une étape contenu qui se concrétisera dans un premier temps avec une plateforme qui sortira elle aussi en décembre, comptant 30.000 titres. Les discussions sont ouvertes avec Verizon pour disposer d'un partenaire sans fil. Cette dernière devrait fonctionner pour optimiser les ventes au maximum, et proposer des abonnements magazines et journaux, pour faire en sorte que le client reçoive ses informations, comme dans sa boîte à lettres arrivent ses quotidiens.


Et des lecteurs... castrés

Quant aux deux lecteurs ebook, nommés Galapagos, ils seront de 5,5 pouces et 10,8 pouces. Des appareils plus compétitifs que les produits tels que le Nook ou le Kindle - et qui se positionnent directement au niveau des appareils de Samsung ou Apple. Les deux modèles auront un écran LCD tactile - après tout Sharp s'est tout de même fait un nom dans ce domaine. Mais le choix du système Android laisse comprendre que ces modèles auront quelque chose de la tablette...


Sauf que pas tout à fait : les appareils tourneront bien sous Android, mais les utilisateurs ne pourront pas télécharger d'applications supplémentaires. Le système sera en quelque sorte castré, et la première génération ne disposera par ailleurs que du WiFi. La 3G viendra par la suite. Aucun détail pour le moment n'a été donné sur les caractéristiques techniques ni les tarifs de vente.
 
 

XMDF, le format roi !


Reste ce nom : Galapagos. Au Japon, il semblerait que l'on utilise ce terme pour désigner un appareil ou une technologie qui a évolué différemment au pays du Soleil levant que dans le monde. Mais pour Sharp, c'est une terminologie très positive. Et bien évidemment, les deux appareils pourront pratiquer à l'envi le XMDF (ever-eXtending Mobile Document Format), que Sharp a forgé avec ses petites mains et qui fonctionne très bien au Japon.

L'ePub ne viendra que par la suite...