Goodreads, victime et coupable d'une infraction au droit d'auteur

Antoine Oury - 16.07.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Goodreads - infraction - droit d'auteur


Goodreads accusé d'infraction au copyright, et déjà, les paris allaient bon train sur l'auteur ou l'éditeur qui avait pris l'initiative de la démarche. Mais la procédure a été lancée par une banque d'images sur Internet, qui a retrouvé une photographie sous droits sur la page d'un membre de la plateforme de lecture... La routine d'un hébergeur de contenus en somme...

 


Taking out a Cobra officer

Dennis Amith, CC BY-SA 2.0

 

 

L'agence BWP a ainsi jugé bon de déposer une plainte directement contre Goodreads pour une photographie utilisée sans autorisation par un membre de la plateforme. Une décision étrange, à la fois parce qu'elle s'adresse au site complet pour les actes d'un membre, et pour son aspect direct, puisque l'agence n'est pas passée par un signalement DMCA, la procédure habituelle.

 

De plus, BWP réclame près de 150.000 $ de dédommagement pour l'usage de la photo, ce qui semble démesuré même quand cette dernière a su capter toute l'essence du boys band IM5, sujet du cliché. La photo apparaît dans un groupe consacré à la formation musicale, où des fans partagent leurs fictions personnelles.

 

Goodreads n'a pas vraiment de souci à se faire : la plainte est suffisamment démesurée pour paraître risible, un peu comme si chaque studio de production attaquait YouTube dès lors qu'une vidéo contrevenait à son droit d'auteur. Reste que ce genre de mésaventures peut être courante, dans la vie d'un hébergeur de contenus...