Google aurait abandonné son projet de boutique à New York

Julie Torterolo - 04.11.2015

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google - boutique - New York


Tandis que Amazon vient d’ouvrir en grande pompe sa librairie à Seattle, Google fait profil bas. La firme américaine comptait en effet ouvrir sa toute première boutique, à New York. Une opération pour laquelle Google aurait eu les yeux plus grands que le porte-monnaie...

 

Photo de Sinvin Real Estate

 

 

Selon Crain’s New York Business, Google aurait abandonné son projet d'ouverture de sa future boutique new-yorkaise. Le géant américain avait pourtant acquis un bâtiment de près de 500 mètres carrés en plein Manhattan, dans le quartier de Soho. Située plus précisément au 131 Greene Street et entourée de multiples magasins de luxe (Dior, Tiffany, Louis Vuitton...), la boutique aurait permis de venir concurrencer Apple, ou Microsoft, qui a ouvert son magasin phare au cœur de la ville américaine. 

 

Cependant, le coût de la rénovation du bâtiment, au cœur de ce quartier haut de gamme de la ville, se serait élevé à plus de 6 millions de dollars pour Google. Le géant serait ainsi en train d’essayer de sous-louer l’établissement remis à neuf. Selon le journal, il ne demanderait pas moins de 2,25 millions de $ par an.

 

Une aubaine pour ceux qui en ont les moyens : Google aurait véritablement retapé le bâtiment en un petit bijou de design. « C’est un bâtiment extraordinaire architecturalement, il n’y a rien de tel à Soho. Cela va être un espace pour une marque au sommet de son secteur », a déclaré à Crain’s New York Business, Michael Glanzberg, un directeur au sein du groupe de courtage immobilier et de conseil Sinvin Real Estate, qui commercialise le bâtiment. Cependant, ce dernier n’a pas voulu confirmer que Google est bien son client. 

 

Google avait pourtant en projet de lancer plusieurs points de vente aux États-Unis, pour créer « une marque d’électronique grand public », expliquait le Wall Street Journal en février dernier. L’idée aurait été longuement débattue d’autant plus que la société est devenue actrice dans monde de la téléphonie mobile. Une source de Google avait déjà lancé l’information en février 2013 au blog 9to5Google. « La mission de ces magasins serait de mettre entre les mains de potentiels clients des nouveautés pour Google Nexus, Chrome, et surtout des nouveaux produits », pouvait-on lire sur le blog.