Google Books ouvre son service aux éditeurs d'Israël

Clément Solym - 25.07.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - google - books - israel


Depuis quelques jours, les Israéliens profitent de Google Books, qui a ouvert l'accès à l'ensemble des oeuvres en hébreu numérisées par ses soins. Bien évidemment, seuls les ouvrages libres de droit sont en accès complet, pour les autres, il faut que la société ait signé un accord avec un éditeur local pour qu'il accepte la consultation.

Et justement, les éditions Keter ont signé un partenariat avec la maison pour la numérisation des fichiers, avec quelques limites sur le nombre d'oeuvres disponibles, et surtout l'impossibilité de les télécharger. Au contraire des oeuvres tombées dans le domaine public que l'on se procurera en format PDF.

Bon nombre de livres en hébreu se retrouvent sur la toile, et pour ceux que Google a déjà passé sous ses scanners, ils font souvent partie des fonds de catalogue de bibliothèques, notamment Oxford et Harvard.

La négociation d'accords avec les éditeurs israéliens constitue en revanche un petit plus dans la besace googlienne. Car elle préfigure l'arrivée de Google Editions, la fameuse librairie en ligne que l'on devrait voir ouvrir dans le courant du mois. Ou de celui d'après. Et comme Google est toujours sous le coup de procès pour violation de droits d'auteur, pour s'assurer d'un bon fonctionnement, autant prendre les devants dès maintenant...

Keter fait le premier pas

Keter Publishing House, créé en 1958, est le premier dans cette série de collaboration à signer, mais d'autres suivront très probablement. Et bien évidemment, la société mettra à disposition des surfeurs du Oueb les textes que les auteurs eux-mêmes souhaiteraient voir numérisés...

Keter Books qui sera la filiale dont les ouvrages seront en ligne, a été créée en septembre 2005, avec un catalogue varié de fictions et de non-fiction, traduites ou non, mais également d'albums, de guides ainsi que d'ouvrages jeunesse.