Google : l'achat d'eBook Technologies relance la rumeur du SpeedBook

Clément Solym - 17.01.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - talbette - google - speedbook


Après l'ouverture de Google eBook, la librairie en ligne, le géant de la recherche sur Internet s'est offert un petit cadeau avec ses étrennes, la société eBook Technologies. La firme spécialisée dans l'environnement numérique du livre est une acquisition intéressante, à plus d'un titre.

« Nous sommes heureux d'accueillir l'équipe de eBook Technologies chez Google. Ensemble, nous espérons offrir une expérience de lecture plus riche sur les tablettes, les lecteurs ebook et autres appareils portables », explique un porte-parole de la société.

Même son de cloche, on s'en doute, chez eBook Technologies. Avec un secteur qui a généré 966 millions $ sur l'année 2010 et qui atteindrait 2,81 milliards $ en 2015 (chiffres Forrester), l'achat par Google devient forcément sujet à plusieurs projections. eBook Technologies propose en effet des lecteurs ebook et une plateforme de vente, couplée à un outil de lecture numérique.


Il n'en fallait pas plus pour que les rumeurs jaillissent et que l'on reparle activement du SpeedBook, la fameuse tablette dont on ne sait rien, mais dont on parle depuis avril 2010, date à laquelle Eric Schmidt avait parlé de l'appareil, sans pour autant donner de détails.

En fait, la tablette est évoquée depuis plus longtemps, c'est juste que le grand patron ayant pointé « un e-reader avec des fonctions tablet PC », il avait fait vibrer toute la presse spécialisée. Et comme des visuels joliment photoshopés circulent depuis des mois, forcément, l'acquisition d'eBook Technologies remue l'histoire, qui remonte.

Reviews of Electronics
fait ainsi un petit tour d'horizon de ce qui va dans le sens d'une sortie de la fameuse tablette mystère.

Les appareils commercialisés par ET ne sont pas des plus intéressants, cela dit, sans connexion internet ni réelles fonctionnalités et ergonomie impressionnantes. D'autre part, Google a toujours communiqué sur une volonté de rendre sa plateforme accessible à tout type de matériel connecté, et surtout pas la création d'un environnement de lecture appareil+ebookstore.

En ce sens, ce sont bien les technologies de la plateforme ET qui peuvent intéresser Google. Et la partie matérielle représente quelque chose de plus accessoire...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.