Google Play Books : une plateforme repensée pour les fans de comics

Julie Torterolo - 13.11.2015

Lecture numérique - Applications - Google Plays Books - mise à jour - comics


Le concurrent de la pomme californienne, Google, a annoncé hier une mise à jour de sa plateforme de lecture de livre numérique, Google Play Books. L’application entend bien améliorer de la sorte le confort de lecture des fans de comics. Et cerise sur le gâteau : plusieurs œuvres seront mises à disposition... gratuitement. 

 

« Nous pouvons vous certifier qu'il n'y a jamais eu de meilleure période pour être fan de comics », annonce d’emblée Google dans un communiqué. « Aujourd’hui, Google Play Books met en place une mise à jour spécifiquement conçue pour les fans de comics, elle rend plus facile la lecture de vos comics préférés sur votre téléphone ou votre tablette ». 

 

Le lecteur de livre numérique pour tablette et smartphone promet ainsi une nouvelle expérience de lecture notamment avec un défilement vertical et un mode paysage améliorés. Les balayages et la dimension tactile sont également annoncés comme plus rapides et agréables.

 

 

 

De plus, l’application mémoriserait votre avancée de lecture, permettant de la quitter et revenir où vous en étiez plus facilement, ajoute The Digital-Reader qui a testé l'application. La présentation et la recherche des œuvres — incluant celles de DC Comics, Marvel, Image, IDW ou encore Dark Horse — se présentent comme facilitées, notamment avec l’ajout d’un nouveau système de recommandations personnalisées. 

 

Et pour couronner le tout : Google Play Books annonce l’ajout, la semaine prochaine, de plusieurs dizaines de titres gratuits, dont The X-Files, Lazarus ou encore Jem et les Hologrammes. Pour la France, c'est en l'occurrence l'offre izneo qui a été mise en place.

 

D’abord mises à disposition sur Android — système d'exploitation sur lequel Google Play Books n’est plus inclu par défaut —, l’application et ses améliorations seront bientôt disponibles sur IOS. En revanche, seuls les États-Unis, le Canada, l’Australie, l’Angleterre, l’Inde, Singapour, l’Irlande, la Nouvelle-Zélande et l’Afrique du Sud peuvent pour l’instant en profiter.