medias

Google Play prépare une bibliothèque de prêt d'ebooks

Antoine Oury - 02.07.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google Play Livres - bibliothèque de prêt - nouvelle réglementation


La librairie de livres numériques Google Play se pose clairement en concurrent d'Amazon, et plus encore si le développement d'une bibliothèque de prêt suit son cours. En effet, face à la Kindle Lending Library, qui offre la possibilité d'emprunter gratuitement un livre numérique à la fois parmi une sélection contre une souscription au programme Prime, il faut donner le change.

 

 

Today's latte, Google Play.

Yuko Honda, CC BY-SA 2.0

 


Des modifications dans les règles d'utilisation de Google Play ont été décelées par l'auteur autoédité Matthias Matting sur son site Selfpublisherbibel. Le règlement du programme pour les éditeurs de livres sur Google Play précise ainsi, désormais, que les formats EPUB 2 et 3 sont préférés au PDF, à l'exception de ceux « contenant du texte ou des images, dans les cas où le format ePub n'est pas disponible ».

 

Par ailleurs, et probablement plus important pour les consommateurs, les auteurs et les éditeurs, Google Play devrait prochainement proposer son offre de location de livres numériques. Ainsi, les paragraphes relatifs aux prix et aux suivis des ventes se sont enrichis :

Explication du prix catalogue et du prix catalogue pour la location 

Le "prix catalogue" permet aux éditeurs n'appartenant pas à une agence de recommander le prix d'un livre sur Google Play. Le prix indiqué est uniquement un prix recommandé et ne correspond pas nécessairement au prix de vente final du livre sur Google Play. Pour les livres disponibles à la location, nous vous permettons actuellement de fournir un "prix catalogue pour la location", pour chaque durée de location que vous proposez. Ce prix correspond à un pourcentage du prix catalogue du livre numérique.

Et les rapports de vente seront bien entendu adaptés en conséquence :

Des rapports sur les ventes et les locations de livres sur Google Play sont disponibles dans le centre des partenaires. Ces rapports indiquent les dates des transactions commerciales, les prix catalogue au moment de la vente, les parts de revenus et les ISBN. Dans le cas de locations de livres, les rapports indiquent également les durées de location applicables.

Si Amazon propose un ebook par mois comme restriction à sa bibliothèque gratuite, Google a choisi de rendre son service payant, avec une large variété de formules proposées : la plus courte, d'après Lesen.net, serait de 24 heures. Le nombre d'ebooks qu'il est possible d'emprunter serait alors limité par les moyens du consommateur, tout simplement.

 

À ce rythme, seules les bibliothèques publiques ne proposeront pas d'ebooks en prêt...