Google relance son service d’autopublication, plus sécurisé

Fasseur Barbara - 27.06.2018

Lecture numérique - Acteurs numériques - Google Play Livres - Programme Partenaires Edition - Auto Edition Google Livres


Après plusieurs années de fermeture, Google annonce la réouverture de son service d'autopublication avec son Programme Partenaire Google Play Livres. Toujours destiné aux auteurs indépendants ainsi qu’aux petites maisons d’édition, il leur permet de mettre en vente leurs ouvrages sur la librairie Google Play. 

 

Le programme d’autopublication avait fermé en 2015 suite à la recrudescence de piratages et de violations de copyright. Tout comme sur Kindle Direct Publishing, les partenaires n’étaient pas là par amour de la littérature. Auteurs factices et ebooks usurpés, certains s’étaient même contentés de changer les noms des personnages de série à succès comme Harry Potter ou 50 nuances de Grey pour commercialiser des œuvres faussement originales.

 

Pour remédier à cette situation, Google s’offre l’aide d’une intelligence artificielle pour la réouverture du programme partenaire Google Play Livres. L’IA se chargera d'analyser les textes soumis au programme. Il en comparera le contenu à la base de données de la librairie Google Play pour débusquer les plagiats. Si c’est le cas, le texte sera automatiquement refusé, bien entendu, rapporte Good-eReader.

 

Il sera également possible de coupler une publication numérique à un numéro ISBN afin que la plateforme puisse récupérer les métadonnées de l’ebook et permettre à l'émetteur de suivre les ventes grâce à Nielson. Mais pas d'inquiétude, sans ISBN préexistant, c’est Google qui se chargera d’attribuer un GGKEY unique au texte qui permettra de le référencer sur Google Books et Google Play.

 

Pour le moment, l’accès au programme est encore limité. Il est cependant possible de remplir un formulaire afin de renseigner sur son entité éditoriale. Google pourra tenter de rattraper son retard sur ce segment, très florissant.


Amazon décide de faire la peau
à un escroc qui sévissait sur Kindle


Une fois ouverte à tous, ces nouveaux niveaux de vérification avant publication instaurés par le Programme Partenaire Google Play Livres pourraient faire toute la différence et améliorer la protection des auteurs, des éditeurs et de leurs textes... À moins d'un nouveau raté dû à l'intelligence artificielle, loin d'être infaillible comme elle l'a montré par le passé.

 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.