Google veut remplacer les libraires pour aider à trouver ses prochaines lectures

Clément Solym - 20.09.2016

Lecture numérique - Applications - Google ebookstore lectures - livres numériques choix - Google Play Books Discover


Fournir les meilleurs conseils de lectures reste l’unique combat à mener. Qu’importe la profondeur du catalogue : les lecteurs souhaitent lire. Et Google confère à son ebookstore une meilleure recommandation, avec Discover.

 

 

 

Proposer des livres aux lecteurs et utilisateurs de l’application Play Book, c’est la nouvelle solution de Google. Le principe est véritablement de remplacer les libraires humains, en offrant non seulement des critiques, mais aussi des recommandations de livres à découvrir.

 

Le principe est assez simple : Discover va analyser les habitudes de lecture des usagers, mais également agréger des sources d’informations venues du net. On retrouvera des critiques, des nouveautés, mais aussi les livres que le magazine NPR plébiscite, ou encore ceux qui vont être adaptés au cinéma.

 

Outre cette fonctionnalité Discover, Google amorce Google Play Editorial, une plateforme où les lecteurs trouveront des entretiens avec les auteurs, des articles repris d’autres sites, et ainsi de suite. Il s’agira de contenus originaux au-delà des livres, mais partant des ouvrages. 

 

Cette dimension éditoriale sera doublée par le service Weekly Highlights, qui proposera une sélection des meilleures histoires de la semaine. 

 

"Tu m'as pris par la main dans cet enfer moderne"

 

Tout cela n’est finalement qu’un jeu d’algorithme perfectionné, sans réelle interaction humaine. « Lorsque vous lisez un article ou regardez une vidéo, Discover en extrait automatiquement les informations mentionnées, et vous pouvez donc commencer à lire un extrait gratuitement ou acheter le livre en quelques clics. »

 

L’ensemble s’appuie sur ce que Google désigne comme « des sources fiables » d’information, tout en émettant des hypothèses algorithmiques reposant sur les précédents livres achetés et extraits parcourus. « La fonction est conçue pour améliorer votre expérience de lecture et même vous aider à découvrir de nouveaux livres et trouver ce qui vous conviendra », précise Eric Stromberg, chef de produit Google Play Books. 

 

Pour l’instant, seule la version Android propose la fonctionnalité, et l’application iOS est prévue dans un avenir prochain. 

 

Dernièrement, la société de Mountain View a déployé un service très attendu de partage de livres en famille, une option permettant de s’échanger des ouvrages numériques achetés. Plusieurs maisons d’édition françaises avaient décidé d’y souscrire au lancement, mais d’autres restaient encore dans l’expectative.

 

Quant au service Discover, si l’application Android a été mise à jour sur le store Google américain, la version française ne semble pas encore en disposer.