Grand Emprunt : qui touchera combien pour la numérisation ?

Clément Solym - 19.01.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - grand - emprunt - toucher


Dans un communiqué assez désappointé, l'Association des Archives de France faisait valoir son regret que le ministre « méconnaisse leur rôle déjà ancien et leur expertise dans la numérisation du patrimoine, tant au niveau national que local, pour répondre aux demandes et aux nouvelles habitudes de travail des usagers ».

En effet, dans l'enveloppe destinée aux établissements publics, l'AAF n'allait pas recevoir de petit billet pour la numérisation, dont elle est pourtant l'un des grands acteurs.

Selon des informations du Figaro, on en sait un peu plus sur la répartition des sommes entre les divers organismes qui percevront un morceau de la galette. En effet, bien que l'on ne connaîtra que demain, suite à la réunion du Conseil des ministres, le sort des 750 millions attribués à la numérisation des contenus culturels, la répartition nécessite quelques précisions.

Ainsi, 612 millions € iront à ce seul processus de numérisation et de diffusion avec
  • 140 millions € pour la Bibliothèque nationale de France
  • 175 millions € pour le Centre national du cinéma
  • 95 millions € pour l'Institut national de l'audiovisuel
Il restera donc 202 millions € qui seront répartis entre les établissements publics, rapportent nos confrères, comme le Château de Versailles, ou le Musée du Louvre. Enfin, 80 millions € iront à la logistique (infrastructure, stockage et archivage).

Si vous avez tout bien suivi, il manque 58 millions € à l'ensemble de cette belle addition, mais qu'on se rassure, ils n'iront pas aux Archivistes, du tout. En fait, la somme sera remise dans la cagnotte pour des appels à projets qui seront lancés et mettront en place les services nécessaires pour la conservation et la valorisation des éléments numérisés.