Grande-Bretagne : Tesco s'offre Mobcast pour rivaliser avec Amazon

Clément Solym - 04.09.2012

Lecture numérique - Acteurs numériques - Tesco - Mobcast - Amazon


Le groupe de distribution de masse Tesco va payer la somme rondelette de 4,5 millions £ pour devenir le propriétaire de Mobcast, une des librairies en ligne les plus rentables de Grande-Bretagne. Créée en 2007 par l'ancien militaire Andy McNab, la librairie en ligne dispose d'un catalogue de 130 000 titres et a dégagé 816 338 £ de revenus en 2011. 

 

 

Tesco(auteur : LoopZilla)

 

Comme Amazon ou Wallmart aux États-Unis, Tesco ne cachait plus ses vues sur le commerce de la culture : en 2011, il s'équipait de Blinkbox, un service de VOD et de streaming, puis de We7, une radio en ligne du type Deezer, en juin dernier. Deux acquisitions auxquelles s'ajoute celle de Mobcast, la librairie en ligne créée par Andy McNab et Tony Lynch: les deux larrons ont ainsi obtenu une belle plus-value de 1 million £.

 

« En tant qu'auteur, j'ai toujours considéré que pouvoir se balader avec sa bibliothèque et lire sur son propre appareil serait un progrès pour tous. Nous avons développé un produit qui rend ceci possible, et l'acquisition par Tesco nous garantit que ce souhait soit à la portée du plus grand nombre » a déclaré McNab.

 

Si l'extension de la librairie, dotée de moyens financiers plus confortables, ne fait aucun doute, le premier objectif de Tesco reste la parade à Amazon, dont les parts de marché sont bien supérieures aux siennes... (voir notre actualitté)

 

Dernière chance de se positionner sur la ligne de départ de la lecture numérique ? Vu la somme échangée, Tesco semble bien vouloir jouer gros : mais il faudra au moins cela pour combler son retard face à ses concurrents, à l'instar de Sainsbury, autre chaîne de supermarchés, qui s'est tournée vers la lecture sociale avec l'acquisition partielle d'aNobii en juin dernier. (voir notre actualitté)

 

Andy McNab est également le fondateur de GoSpoken, plateforme de lecture numérique pour mobile, destinée à favoriser la lecture sur les écrans de téléphone. 

 

« De nos jours, personne ne sort de chez lui sans trois choses : ses clefs (heureusement...), son portefeuille et son portable. Les livres sur mobile permettent à nos clients de lire quand ils ne peuvent pas prendre un livre avec eux, ou qu'ils ne souhaitent pas en transporter un. Nos clients nous disent qu'ils lisent de plus en plus souvent, depuis qu'ils ont découvert GoSpoken - bus, train, file d'attente. Et la taille de certains écrans de téléphones est un compromis minuscule, comparé à la valeur ajoutée fantastique que la lecture sur mobile leur apporte au quotidien. À côté, il y a beaucoup de grandes tailles d'écran qui sortent chaque trimestre », expliquait-il à ActuaLitté... en mars 2010