medias

Grosse fuite de données chez un spécialiste russe de la numérisation

Nicolas Gary - 27.08.2018

Lecture numérique - Acteurs numériques - ABBYY fuite données - OCR société russe - documents confidentiels OCR


Spécialisée dans la numérisation de documents, la société ABBYY vient de subir une attaque dans les règles. Près de 204.000 documents ont ainsi fuité, après une mauvaise manipulation effectuée sur le serveur. 


Warltersville Rd leak
Harry Wood, CC BY SA 2.0
 

 

Pour l’éditeur de logiciels de reconnaissance optique de caractères, la fuite est pénible. Dans les éléments qui ont fuité – 203.896 fichiers numérisés en tout – on retrouvait des contrats, des accords de non-divulgation, mais également des notes de services et autres informations sensibles. Le tout remontait jusqu’en 2012.

 

Basée à Moscou, l’entreprise a vécu un vilain mois d’août suite à ce dysfonctionnement : un des serveurs de la société MongoDB qui héberge les fichiers a été configuré avec un accès public. 

 

ABBYY est connu en Russie pour avoir notamment pris part à la numérisation des œuvres de Tolstoï – ayant offert gracieusement ses services.

 

La faille, détectée et analysée en début de mois avait entraîné une déconnexion du serveur. L’incident a permis la divulgation de fichiers liés à un seul client, et les mesures correctives ont été appliquées le plus rapidement possible.

 

Livre numérique : une attaque informatique
“bien préparée” contre TEA

 

Avec plus de 50 millions d’utilisateurs revendiqués et des milliers de clients – dont PepsiCo, McDonalds ou encore Volkswagen et l’Australian Taxation Office –, voilà une fuite qui fait tâche...

  




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.