Hadopi : le portail de référencement de l'offre légale, en 2011

Clément Solym - 12.01.2011

Lecture numérique - Acteurs numériques - portail - référencement - offre


Alors qu'Hadopi se fait plaisir en assurant que ses perspectives et objectifs sont atteints, et que la poursuite des pirates va se continuer, une petite question vient de nous parvenir.

Dans un communiqué, Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste, radical, citoyen et divers gauche à l'Assemblée nationale, faisait valoir que l'Hadopi restait une sombre fumisterie sans fin.

« Deux autres exemples montrent le retard pris concernant le volet dit “positif” de la HADOPI. Qu'en est-ii de la labellisation des offres légales ? De même, vous avez attendu le 5 octobre dernier pour lancer un appel d'offres pour la mise en place du portail de référencement regroupant les possibilités légales d'accéder à une œuvre. » (voir sur son site)


C'est justement sur ce portail que nous avons été interrogé : que contiendra le fameux portail de référencement, et surtout, à quelle date en verra-t-on enfin le nez ? Selon la Haute Autorité, c'est au cours de l'année que la promotion de ces offres légales sera faite, avec la création dudit portail. Mais 2011, c'est vaste, autant que large.

Portail et labellisation

Marie-Françoise Marais, présidente de l'Hadopi a, de son côté, assuré que la labellisation des offres se ferait également dans le courant de l'année. Sur la question de ce que l'on y trouver, on devrait se référer au site officiel d'Hadopi.

Ce dernier précise bien qu'il aura pour vocation de présenter, pour qu'elles soient identifiées, les offres légales, c'est-à-dire « respectueuses des droits de propriété intellectuelle ».
Le portail de référencement créé par l’Hadopi permettra de regrouper les possibilités légales d’accéder à une œuvre : téléchargement, streaming, vidéo à la demande…

Cet outil sera une véritable interface, un « lieu de rencontre » entre deux types d’acteurs : l’offre existante, d’une part, et les utilisateurs de contenus culturels, d’autre part.

La création, puis la promotion de ce support, s’inscrit* dans une mission de service public puisqu’il est important que les internautes puissent identifier de manière plus systématique l’offre légale. Le portail de référencement sera un service de communication en ligne qui s’inscrit dans la mission de service public de l’Hadopi. Il permettra en effet d’accompagner les internautes vers des usages responsables de contenus culturels numériques.
Tout laisse ainsi croire que l'offre actuelle d'ebooks sera présentée, mais nous attendons de plus amples informations sur ce qui a été mis en place.