Hadopi : pour Mitterrand, "le PS a un problème avec le droit d'auteur"

Clément Solym - 19.10.2011

Lecture numérique - Législation - hadopi - hollande - mitterrand


L'UMP continue son offensive verbale contre le PS et ça en devient personnel. Lors des Questions au Gouvernement, Frédéric Mitterand a accusé le Parti socialiste « d'avoir un problème avec le droit d'auteur », en répondant à une attaque contre le PS mal-déguisée en question du député UMP Frank Riester, rapporteur des lois Hadopi 1 et 2. 




 

Contre-attaque médiatique après la désignation de François Hollande, le ministre de la Culture et de la Communication dénonce les revirements de ce derniersur Hadopi, il a ainsi déclaré : « le Parti socialiste a un problème avec le droit d'auteur. Quelle est la ligne : abrogation des lois HADOPI un jour, revirement le lendemain ; Licence globale pour les uns, ralliement de dernière minute à la réponse graduée pour les autres. »

 

Ces dernières semaines, François Hollande est plusieurs fois revenu sur sa promesse d'abroger Hadopi. Ce dernier avait d'ailleurs été critiqué par Martine Aubry elle-même, restée constante sur son projet d'abroger définitivement la loi. Hollande a finalement proposé de supprimer cette loi pour en créer une autre, avec la création d'un pacte numérique.

 

Aux armes !

 

Un programme caractérisé par Mitterrand comme « tentation du laissez faire de l'irresponsabilité » dont « il faudra en répondre un jour devant les artistes, les entreprises de cinéma et de la musique qui ont défendu depuis le début cette pédagogie. »

 

Et pour entretenir le show anti-PS, Mitterrand sort les grands mots. Hadopi se porte bien et les médias sont de son côté, puisque la loi « est en train de réussir » et « même la presse, hostile, est en train de s'en rendre compte ». Ah oui, lesquelles ? Connivences = transparence, s'il vous plaît… Il ajoute de plus que la réussite est internationale car la loi « est suivie maintenant pratiquement dans le monde entier ». Rien que ça.

Cette négation du droit d'auteur et de tout le travail effectué par des décennies par les sociétés d'auteurs ? Au milieu de ces palinodies répétées, de ces grands écarts permanents, la seule portance que le principe d'ambigüité de vous pratiquez, le seul fil conducteur c'est le flou artistique qui est le vôtre.

En fait, vous ne savez même pas qu'HADOPI est en train de réussir et que même la presse, hostile, est en train de s'en rendre compte.

Face au soutien déterminé de ce gouvernement, nos industries créatives prennent de surcroit contrairement à ce que vous dites et ce que vous regardez sans vouloir le voir, le tournant du numérique pour le plus grand bénéfice des internautes et de la diversité culturelle.Nous pouvons être fiers d'appartenir à une majorité qui a tenu bon sur HADOPI et qui est suivie maintenant pratiquement dans le monde entier. (voir la réponse)

 

Socialistes-killer

 

Une réponse qui fait immanquablement écho au plaidoyer du ministre, à l'occasion du Campus UMP, début septembre, où Frédéric Mitterrand avait donné le ton. Les socialistes sont à la traîne, question protection des artistes et des créateurs. « Nous avons construit un véritable plan, pour la défense du numérique, avec Hadopi qui protège les créateurs et les artistes. Nous sommes entrés, à pas mesurés, réfléchis, mais résolus, dans la révolution numérique. Y ont-ils réfléchi de la même manière, avec autant d'efficacité ? Non ! » (voir notre actualitté)




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.