Hadopi pourrait faire son chemin en Angleterre

Clément Solym - 18.08.2009

Lecture numérique - Acteurs numériques - Hadopi - Angleterre - projet


Il paraîtrait qu’Hadopi pourrait faire des émules…C’était même, il y a peu ce qu’avait affirmé l’ancienne ministre de la Culture, Christine Albanel, lors d’une conférence. C’est un rapport sur l’économie numérique qui proposerait de sanctionner les auteurs de téléchargements illégaux par un système d’amendes, un ralentissement de leur accès à Internet et même une suspension de leur abonnement.

On est finalement très proche du projet Hadopi qui doit encore passer quelques minces obstacles avant d’être adopté courant septembre 2009 en France. Toutefois, outre-manche, ce sera bien une autorité administrative qui aura pouvoir d’infliger des sanctions alors que dans l'hexagone, cela devra passer devant un juge, même si la procédure sera expéditive.

De même qu’en France, le projet est loin de faire l’unanimité en Angleterre. Il est difficile de faire la part entre ce que l’on doit aux lobbies des secteurs du cinéma et de la musique et ce qu’il est vraiment légitime d’intenter comme action en réparation de l’éventuel préjudice subi par les ayants droit. Le problème de la rémunération de la création sur Internet n’est en aucun cas résolu par ce type de textes, ce qui est d’autant plus regrettable. Rien n’est réglé, bien au contraire…