"Il existe une véritable compétition dans la numérisation des catalogues"

Lettres numériques - 16.10.2013

Lecture numérique - Acteurs numériques - livre numérique - Belgique - éditeurs numérique


Après 30 ans d'édition, Espace Nord, la collection patrimoniale belge, passe le cap du numérique avec trois nouvelles initiatives (des premiers titres au format numérique, un site enrichi et des impressions à faible tirage) pour faire découvrir la littérature belge francophone à un plus large public. Rencontre avec Tanguy Habrand des Impressions Nouvelles, Marc Minon et Katia Lanero du CAIRN, qui assurent la gestion conjointe de la collection dont le Ministère de la Fédération Wallonie-Bruxelles reste propriétaire.

 

Avec Lettres numériques 

 

 

 

 

 

 

 

Dix titres de la collection Espace Nord, qui compte plus ou moins 300 ouvrages, sont désormais disponibles en numérique. Comment s'est opérée cette sélection ?

 

Tanguy Habrand, coordinateur éditorial : Les 10 titres ont été déterminés par le comité éditorial de la collection qui a souhaité offrir un « top 10 » de la littérature belge. Non pas les plus grands succès belges mais bien un panel représentatif des livres qui définissent la littérature belge : des textes fondateurs mais aussi des textes contemporains issus de genres littéraires différents. Une fois la sélection opérée, le CAIRN a pris le relais pour la numérisation.

 

 

Marc Minon, pourriez-vous nous expliquer le rôle du CAIRN dans le développement numérique d'Espace Nord ?

CAIRN : Le CAIRN prend en charge tous les aspects du volet numérique. L'une des priorités fut de mettre en place un site web pour la collection. Depuis sa création, cette interface a été considérablement enrichie. Nous coordonnons aussi la numérisation du catalogue dont les 10 premiers ebooks sont désormais en vente et  nous nous apprêtons à lancer très prochainement un programme d'impression à court tirage dont le principe ressemble à de l'impression à la demande mais à plus grande échelle, pour les libraires et les particuliers.

 

 

 

 

Pour le CAIRN, il s'agit néanmoins d'un travail d'un genre nouveau : la société étant davantage spécialisée dans la publication et la diffusion d'articles de sciences humaines au format XML. Comment avez-vous procédé ?

CAIRN : Il faut souligner que le projet fait appel aux mêmes compétences que celles que le CAIRN à précédemment acquises lors du développement de sa plateforme de diffusion d'articles: acquisition de droits, numérisation, développement et animation d'un site web, rapports de ventes et bien d'autres. Nous avions donc tous les atouts pour mener à bien ce projet. Néanmoins, il a effectivement fallu nous adapter à un projet d'ordre littéraire.

 

Pour ce faire, nous avons fait appel à des prestataires avec qui nous avions déjà travaillé par le passé. Le travail de numérisation dépend des fichiers sources mis à notre disposition. Dans certains cas, nous avons en effet dû travailler à partir du livre papier. Nous avons donc dû procéder à un scan puis à une étape d'OCR qui a nécessité un travail d'édition plus important que celui que nous réalisons généralement.

 

C'est l'un des aspects les plus difficiles de ce travail de rétronumérisation : face à un matériel hétérogène, nous avons dû garantir un résultat final cohérent et respecter l'identité graphique de la collection. À ce titre, nous avons souhaité utiliser une seule et même couverture numérique pour renforcer l'image de la collection.

 

 

Outre les difficultés techniques, quels sont les freins à la numérisation complète de la collection ?

T.H. : À l'heure actuelle, il existe une véritable compétition dans la numérisation des catalogues. Le livre numérique évolue dans un marché très protectionniste et suscite une grande méfiance à l'égard des doublons. La collection Espace Nord n'éditant pas d'ouvrages inédits, elle se retrouve confrontée aux mêmes problèmes que l'édition de poche : les éditeurs des éditions primaires ne sont pas prêts à céder les droits d'exploitation numérique des œuvres. Difficile dans ces conditions de rendre accessible toute la collection en numérique. Nous privilégierons donc les œuvres issues du domaine public ou les nouveautés pour lesquelles nous négocions directement les droits numériques.

 

 

Où peut-on trouver les versions numériques d'Espace Nord ?

CAIRN : Espace Nord est distribué via notre partenaire ePagine qui assure la mise en vente de la collection sur d'autres plateformes en ligne : Amazon, Apple, mais également son réseau belge de librairies indépendantes. En revanche, le site internet d'Espace Nord ne commercialisera pas les livres numériques. Nous nous sommes en effet interdits de procéder à des ventes directes pour ne pas concurrencer les autres acteurs de la chaine du livre.

En revanche, le programme d'impression à court tirage qui a pour vocation la réédition de titres indisponibles se fera à partir du site www.espacenord.com.

 

 

Comment avez-vous fixé le prix de ces versions numériques ?

CAIRN : Nous avons souhaité trouver un équilibre économique. Dès lors, nous avons décidé de fixer à 5,99 euros le prix d'un livre relevant du domaine public. Lorsqu'un livre est au contraire sous droit, il coutera 6,99 euros. Les versions numériques seront donc sensiblement moins chères que leur homologue papier.

Quant à l'impression à court-tirage, elle sera vendue un peu plus chère que la version papier traditionnelle mais à terme, lorsqu'un certain seuil sera atteint, une diminution de prix devrait être opérée.

 

 

Quelles sont les prochaines sorties numériques envisagées ?

T.H. : Les sorties numériques suivront autant que possible le programme « papier », qui propose 16 parutions annuelles : 8 nouveautés et 8 réimpressions. Si pour des raisons diverses, nous ne pouvons proposer une version numérique de l'œuvre, nous trouverons un titre de substitution dans notre catalogue. En revanche, aucun titre du catalogue Espace Nord ne sera disponible uniquement au format numérique exception faite d'une anthologie annuelle que nous prévoyons d'éditer au format digital pour une visée pédagogique.

 

 

Cela fait maintenant deux ans que les Impressions Nouvelles et le CAIRN sont en charge de la collection Espace Nord. Un nouvel appel d'offre a été lancé, auquel vous avez répondu une nouvelle fois. Quelle est votre vision pour les prochaines années ? 

T.H. : À mon sens, les deux premières années ont été celles de la restauration.  Ces dernières années, la collection avait été cédée d'éditeurs en éditeurs avant de devenir la propriété de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Il était important de donner un nouveau souffle à la collection. Nous avons mis en chantier de nombreux projets qui ne demandent qu'à se concrétiser dans les prochaines années si nous sommes à nouveau responsables de son avenir. Cette 3e et 4e années seront donc celles de la consolidation. Nous poursuivrons le travail entamé sur les bases que nous avons posées. Il est important de penser la collection et son positionnement si particulier à travers le temps. Les 5e et 6eannées – puisque si nous remportons le projet nous en serons en charge pour 4 ans – laisseront la place à la diversification et l'innovation.

 

En savoir plus sur la collection et ses projets numériques.

Consulter l'interview de Marc Minon réalisée par le PILEn

 

Les ebooks d'Espace Nord sont disponibles sur Amazon, Apple, ePagine et son réseau de libraires, Kobo et bien d'autres.