Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Inédit : un stock de 10 millions £ d'ebooks contrefaits saisi

Clément Solym - 21.05.2012

Lecture numérique - Législation - ebooks - contrefaçon - Angleterre


C'est une grande première dans l'industrie du livre numérique : les autorités ont fait main basse sur un stock d'ebooks contrefaits, d'une contre-valeur de 10 millions £, saisi sur l'étal d'un vendeur de Staffordshire. 

 

L'accusé est un homme de 38 ans, Marc Andrew Nixon, qui avait décidé de vendre des jeux vidéo, des livres numériques et des lecteurs ebook, pour se faire un peu d'argent rapidement, a-t-il expliqué. Dénoncé par une société d'informatique, les enquêteurs ont pu découvrir, après un passage à son domicile, des centaines d'appareils de lecteurs, des albums de musique, ainsi que des films, des jeux vidéo et des livres numériques par milliers. 

 

« C'était potentiellement une activité lucrative », explique Gareth Roberts, le plaignant. Et pour cause, on comptait pour près de 65.000 £ d'album de musique, près de 60.000 £ pour les applications. Et pour les livres numériques, la valeur aurait dépassé 10,2 millions £, explique-t-il.

 

Sony eBook Reader

 

 

L'homme résidait chez son père avec sa femme et son fils. Il a été condamné à 32 semaines de prison, avec 250 heures de travail d'intérêt général non rémunéré en plus, ainsi qu'une amende de 4000 £ pour les frais d'avocat du plaignant. 

 

Il accusait une dette de 8000 £, et malgré ses sources de revenus confortables, explique son avocat, ne faisait manifestement pas assez recette. Il avait toutefois commencé son activité dans la plus totale légalité en proposant des cartouches d'encre d'occasion, mais avait rapidement basculé vers la contrefaçon pour « faire de l'argent plus vite ». 

 

Il avait installé son petit commerce dans une boutique située sur Churche Street, à Chadsmoor. Au cours de l'audience, devant le juge, l'accusé a plaidé coupable pour 11 chefs d'accusation, relatifs à la vente de marques protégées et de contrefaçon. (via Express & Star)