Innovation et numérique : un appel à projets pour Francfort en français

Nicolas Gary - 06.05.2017

Lecture numérique - Acteurs numériques - Francfort français foire - innovation numérique édition - appel projets édition


Les jeunes pousses numériques de l’édition et les start-ups innovantes profiteront de l’aventure allemande d’octobre prochain. En effet, dans le cadre du volet Innovation et numérique, qui accompagne la présence de la France à la Foire du livre de Francfort, huit entreprises seront retenues. Et elles présenteront leurs projets devant du beau linge, assurément.



 

 

Le message diffusé par l’Institut français est des plus limpides : « Vous êtes une start-up l’édition, des médias et des industries créatives ? Vous souhaitez développer votre projet à l’international ? »

 

Et sont donc invitées à participer à l’appel à projets les start-ups qui se sentent concernées. Ces dernières s’inscriront dans le cadre de « Francfort en français », l’invitation d’honneur de la France à la Foire du livre de Francfort 2017.

 

« Si votre projet est sélectionné, vous pourrez le présenter, avec le soutien des partenaires engagés, au cœur du plus important rendez-vous consacré à l’édition et au livre, destiné aux professionnels du monde entier. »

 

Le principe sera tout aussi facile : aller pitcher et présenter des solutions innovantes aux acteurs du monde de l’édition et des industries culturelles et créatives ! L’opération est réalisée par l’Institut français avec les partenaires Arty Farty, Business France et le Labo de l’Édition.

Du 11 au 15 octobre 2017, la France sera le pays invité d’honneur de la 69ème édition de la Foire internationale du Livre de Francfort. Les trois défis de la France à Francfort en octobre 2017 sont :

• la promotion, dans un cadre mondial, de ses secteurs culturels innovants
• de renouveler les valeurs de la langue française, langue mondiale, de partage des savoirs et d’hospitalité
• de contribuer au renouvellement de la relation franco-allemande et de l'Europe de la culture à travers les jeunes générations

 

Pour espérer faire partie des heureux élus, la pratique et la maîtrise de l’anglais ou de l’allemand, seront indispensables.

Oh, et accessoirement que le projet ait un lien avec le secteur du livre. Ça peut compter.

 

Plus de renseignements à cette adresse.