Intelligence artificielle : Text 2.0, recherches sur la lecture enrichie

Clément Solym - 29.04.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - lecture - intelligence - artificielle


Le Centre allemand de recherche sur l'intelligence artificiel étudie actuellement comment modifier l'expérience de lecture pour les utilisateurs à travers leurs appareils numériques, en recourant à des capteurs qui permettent de saisir le mouvement des yeux.

Text 2.0, création du DFKI (ou Deutsches Forschungszentrum für Künstliche Intelligenz), est une première présentation des recherches et approches sur lesquelles travaille le personnel. « Imaginez qu'il y ait des périphériques qui pourraient permettre de savoir si et comment vous êtes en train de lire un texte. Comment cela modifierait-il l'expérience de votre lecture ? »

Une première vidéo a été diffusée pour comprendre les enjeux des recherches : les éléments présentés sont assez simples, mais préfigurent des découvertes bien plus intéressantes encore. Non seulement des outils de suivi de lecture sont mis en place, mais également des animations ou des mouvements dans la page, afin d'enrichir plus encore et de rendre interactive dans une certaine mesure la lecture.

On suit la progression de la lecture avec un petit point rouge et les animations interviennent exactement au moment nécessaire. Des outils de traduction immédiate sont intégrés, avec des annotations elles-mêmes détaillées pour donner plus encore à lire. Une voix aide également à prononcer correctement les mots sur lesquels on hésiterait.

Et si l'on s'égare à un moment ou un autre, le petit point rouge vous remet en place.

Mieux : une lecture simplifiée met en avant les éléments les plus importants du texte pour permettre de n'en garder que l'essentiel. Tel que défini par des humains - et par le biais d'une machine. Allez, voici la vidéo. Ça laisse quelque peu rêveur tout de même...