Interdiction d'importer le Kindle Paperwhite en Russie

Clément Solym - 09.04.2015

Lecture numérique - Lecteur eBook - Russie censure - importation Kindle - Kindle Paperwhite


Les douanes de Russie viennent de trouver une solution radicale pour contrer Amazon : empêcher l'importation de ses produits. Manifestement, l'appareil utilise un système de cryptage pour lequel il est nécessaire d'obtenir un permis spécifique de commercialisation. Et, pas de chance, Amazon ne l'obtiendra pas. 

 

 

kindle paperwhite 3G
Tatsuo Yamashita, CC BY 2.0

 

 

L'interdiction d'importer le Kindle Paperwhite en Russie a été signalée par Alexei Lukatskii, qui travaille pour la firme SecurityLab, spécialisée dans la sécurité informatique. Selon ce que lui ont expliqué les services des douanes, le lecteur ebook d'Amazon dispose d'un modèle de chiffrement de données qui n'est pas compatible avec la législation russe.

 

C'est une véritable découverte, puisque l'appareil était commercialisé, non sans un certain succès, depuis octobre 2013 dans le pays. Cependant, il faut l'acheter depuis des plateformes étrangères, puisque la version russe d'Amazon n'est pas encore ouverte. Au cours de l'été 2013, la société avait entamé une série de négociations avec les principaux éditeurs russes.

 

D'autant plus étrange que le modèle classique de Kindle semble livré sans aucune restriction. Arkady Vitrouk, responsable du bureau russe d'Amazon, n'a pas apporté pour l'heure de précisions sur les raisons de ces restrictions. 

 

Amazon n'est toutefois pas la première société américaine à se retrouver bloquée à l'entrée du territoire russe, pour des raisons similaires. L'année passée des smartphones Motorola ont connu les mêmes désagréments. (via Software)

 

L'interdiction pourrait cependant ne pas être autre chose que le fruit d'un protectionnisme à peine voilé, pour bloquer les imports sur des motifs saugrenus.