iPad : les usages de lecture de consommation de la tablette

Clément Solym - 14.11.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - ebook - ibooks - kindle


Pour les amateurs d'études à consulter du lundi matin, voici un ensemble de données assez instructives sur les comportements d'utilisation de l'iPad sur le territoire étatsunien.

L'analyse présentée touche l'ensemble des pans de la consommation d'iPad, à commencer par le temps passé sur la machine.
  • 15,3 % pour moins d'une heure
  • 34,6 % pour 1 à 2 heures
  • 38,4 % pour 2 à 5 heures
  • 7 % entre 5 et 8 heures
  • 2,8 % plus de 8 heures
Temps d'adaptation oblige, les possesseurs constatent que leur temps d'utilisation a augmenté depuis leur achat, à 77,6 % contre 22,4 % pour qui l'objet est moins utilisé.

Conséquence, ils sont 28,9 % à avoir fait de l'iPad leur ordinateur principal, le reste ayant toujours recours à un ordinateur véritable. Autre conséquence, l'iPad est devenu le premier appareil utilisé pour les activités informatiques, à 31,8 % contre 31 % qui se servent d'un ordinateur portable. Le PC de bureau et le smartphone sont à 22,1 % et 15,2 %.

Usages et consommation


Dans les usages, le surf demeure majoritaire, à 37,7 %, suivi de l'email, Facebook, et communication, à 23,6 %. Les vidéos regardées ne constituent que 11,5 % des usages et les jeux 10,2 %. Enfin, l'utilisation d'applications diverses représente 17 % de l'utilisation. D'ailleurs, l'iPad est majoritairement utilisé, devant les portables, PC de bureau et smartphone pour surfer (36,2 % contre 31,1 %, 22 % et 10,7 %).

En moyenne, le nombre d'applications oscille entre 10 et plus de 50 pour 84,3 % d'entre eux, avec une part majoritaire entre 10 et 20 (28,2 %) et 20 à 50 (39,4 %). Parmi les apps, entre 1 et 20 ont été achetées par 80,8 % des acheteurs, également répartis entre 1/5, 6/10 et 10/20.

Lecture presse et livres

Les magazines ayant développé leur propre application seront ravis de savoir qu'à 34,7 % les possesseurs l'utilisent pour la fréquentation de leurs colonnes, contre 37 % qui préfèrent le navigateur. De même, ils sont 74,5 % à lire des livres sur leur iPad, et pour s'en procurer, c'est l'application Kindle qui est privilégiée, à 50 % contre 42,4 % pour iBooks - l'offre de ce dernier étant nettement plus faible.


En terme de connectique, la 3G représente 46 % des appareils et 56,7 % d'entre eux ont un forfait data. Chose intéressante, si 4,6 % des personnes interrogées ont acheté un nouveau modèle de Mac Book Air, seuls 4,2 % ont vu leur consommation de l'iPad réduite.

L'intégralité de l'étude est consultable à cette adresse.