Japon : La lecture numérique pour aider les enfants handicapés

Clément Solym - 13.02.2015

Lecture numérique - Usages - enfants handicap - lecture numérique - appareils solutions


Une fondation japonaise a mis en place un programme, voilà quelques mois, pour aider les enfants handicapés à accéder aux livres. Le plaisir d'une histoire passe alors par une solution numérique, la fondation ayant prévu de prêter des terminaux. Une solution qui passe également par la disponibilité des œuvres...

 

Zen Liturgical Book 2

gerldford, CC BY SA 2.0

 

 

Itochu Kinen Zaidan est basé à Minato Ward, dans la ville de Tokyo. « Les livres enrichissent la vie des gens. Nous espérons que les enfants parviendront alors à aimer les livres. » Depuis 2010, la mission de la Fondation, certifiée par l'agence des affaires culturelles du Japon, passe par l'amélioration de l'accès aux livres.

 

Selon les handicaps des enfants, elle tente de trouver les moyens de pallier les difficultés, et favoriser leur entrée dans les ouvrages. Pour ce faire, elle a reçu un agrément qui lui octroie le droit de numériser des livres, même sans avoir obtenu la permission des ayants droit. L'unique condition à remplir est que les ouvrages soient alors offerts, gracieusement, aux publics handicapés.

 

Dans un premier temps, la Fondation a fabriqué des livres audio, comme Issun Boshi et Urashima Taro, deux contes japonais populaires. C'était en mars 2011, et les titres furent offerts à des écoles qui, à travers le pays, manifestaient des besoins spécifiques. 

 

Avec l'avènement des tablettes, et en particulier de l'iPad, une nouvelle dimension s'est ouverte. Les appareils d'Apple sont confiés aux enfants pour qu'ils se servent d'applications livres éditées pour l'occasion – ainsi que des iPod, pour les livres audio. Avec une tablette, photos et illustrations s'affichent plus facilement que sur des livres imprimés : les phrases sont lues, et un surlignage permet de suivre le déroulé du texte.

 

De même, les tailles sont ajustables, comme la vitesse de lecture réglable, pour s'adapter au mieux aux différents handicaps manifestés. 

 

Takeshi Yabe, directeur du département électronique pour la promotion du livre, au sein de la Fondation, assure que ces outils présentent des avantages fantastiques. « Les enfants handicapés ont des difficultés à lire les livres, mais nous espérons qu'avec l'utilisation d'ebooks, ils parviendront à se réconcilier avec eux. » (via japan news)