Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Kindle Fire : Amazon aimerait qu'il pèse 22 % du marché des tablettes

Clément Solym - 30.08.2012

Lecture numérique - Tablettes - Kindle Fire - tablettes - Etats-Unis


Dans la dernière communication d'Amazon à destination de la presse, la société assure avoir conquis, en l'espace de neuf mois de commercialisation du Kindle Fire, 22 % de parts de marché des tablettes sur le territoire américain. Et mieux encore : 10 des 10 meilleures ventes réalisées sur le site appartiennent à la gamme Kindle ou à ses produits dérivés.

 

 

 

 

Nous sommes le 30 août, et depuis neuf mois, donc, le Kindle Fire est en vente. Alors que l'éditeur Amazon s'apprête à vendre des ebooks de sa propre production chez ses concurrents, une ouverture jamais vue encore, la firme tient à se féliciter de ce que sa tablette ait pris autant d'importance chez les consommateurs. On se gargarise de 15 années d'innovation dans le secteur de la vente en ligne, qui se concrétisent par l'aboutissement suprême : la gamme Kindle. 

 

Meilleur appareil, meilleures notes : en 48 semaines, le Kindle Fire est désormais le produit phare de la marque, qui l'annonce comme épuisé. Autrement dit, un nouveau modèle approche. 

 

Mais 22 % du marché de la tablette, outre-Atlantique, c'est compliqué. D'abord, parce que les chiffres d'Amazon sont parmi les plus opaques au monde. Les quelques projections de cabinet d'analystes ne permettent pas réellement de se faire une idée. 

 

À la fin juillet, Strategy Analytics annonçait que pour le 2e trimestre, iOS avait vendu 17 millions d'appareils, contre 7,3 millions sous Android. Si le Kindle Fire tourne bien sous l'OS de Google, il est loin d'être le seul : Nook Tablet et autres Galaxy Tab sont autant d'acteurs qui se partagent ce petit commerce. Simplement, dans ces chiffres, on découvrait que Android pesait 29,3 % du marché des tablettes - contre 68,3 % pour iOS. (voir notre actualitté)

 

Autrement dit : Amazon disposerait d'une très forte avance sur ses concurrents.

 

Mais quelques semaines plus tôt, Display Research annonçait qu'Apple avait la première place, avec derrière Samsung suivi... d'Amazon, avec 7,5 % de Parts de Marché. C'était début juin. (voir notre actualitté)

 

Comment croire qu'en trois mois, Amazon ait pu passer devant ? Réponse : « .... » Effectivement, c'est difficile. Sauf si Amazon décrète avoir 22 % du marché... des écrans 7 pouces. Ce qui pourrait sembler plus réaliste. Mais n'empêche pas Jeff Bezos, tout émoustillé, d'annoncer « une enthousiasmante feuille de route » pour les prochains temps. Ou qu'Amazon « continuera d'offrir à ses clients le meilleur matériel, le meilleur prix, le meilleur service, la meilleure interopérabilité entre plateformes et le meilleur écosystème doté de contenu ».

 

Ah, oui. L'interopérabilité. Tant que les fichiers ebooks pour Kindle ne seront pas lisibles sur d'autres appareils, l'interopérabilité n'existera pas, chez Amazon. De là à croire qu'ils confondent les statistiques...