Kindle for the Web : la riposte d'Amazon à Google eBooks

Clément Solym - 07.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - kindle - web - acheter


Google l'avait hier souligné : le seul lecteur ebook qui ne pourra pas profiter de l'offre Google eBooks sera celui d'Amazon, le Kindle. À cause de la logique propriétaire et de l'environnement clos du lecteur.

Mais quand Google annonce l'ouverture d'une librairie sur le territoire étatsunien, et courant 2011 dans « les principaux pays européens », mieux vaut reprendre les plans de conquête du monde. En fait, l'alternative était simple : soit Google proposait une application pour le Kindle, soit Amazon ouvrait d'une manière ou d'une autre son appareil et son navigateur. (notre actualitté)

Selon les sources de Computerworld, deux nouvelles fonctionnalités apparaîtront prochainement, pour contrer l'annonce de Google.


Or, la contre-attaque d'Amazon interviendrait aujourd'hui même, preuve que le cybermarchand attendait simplement dans sa tanière de fondre sur sa proie. Les nouvelles options permettraient « aux utilisateurs de lire des livres complets dans son navigateur et d'offrir à n'importe quel site de devenir un ebookstore vendant des ebooks Kindle ».

Il semble par ailleurs qu'il ne s'agira pas simplement d'une simple modification du firmware, mais bien d'un nouveau modèle hardware, qui serait présenté durant le Consumer Electronic Show, début janvier, à Las Vegas, selon les prévisions du cabinet Gartner. Qui estime par ailleurs que cette progression serait une « évolution naturelle » dans la stratégie numérique d'Amazon.

Peu de chances que le cybermarchand propose un lecteur qui vienne entrer en confrontation directe avec les tablettes à écran LCD. Cependant, les laboratoires de recherche et développement d'Amazon peuvent réserver des surprises.

Alors que la première perspective est de faire en sorte que tous les appareils existant puissent acheter, par le biais d'une application instaurant l'environnement Amazon, des livres numériques sur la boutique, la prochaine étape serait donc de faire en sorte qu'un nouveau Kindle puisse permettre d'acheter n'importe où... Là où Google propose d'ores et déjà un environnement qui soit accessible à n'importe quel appareil.

Et si tout cela était déjà en cours ?

Petit effort de mémoire. Fin septembre, Amazon annonçait justement son service Kindle for the Web, qui permettait de découvrir le premier chapitre d'un ouvrage, directement dans son navigateur, à condition de disposer d'un compte Amazon. (notre actualitté)

L'outil n'était présenté qu'en version bêta, mais présentait déjà bien une première étape vers un envahissement du web. Désormais, il ne reste qu'à attendre sagement les informations...