Kindle : meilleure vente pour Amazon UK, et les classiques revivent

Clément Solym - 27.12.2010

Lecture numérique - Acteurs numériques - Amazon - kindle - angleterre


Depuis la fin août, le cybermarchand Amazon a ouvert un Kindlestore en Angleterre, avec, dixit la firme, « le plus large choix parmi la plupart des livres les plus populaires que les gens veulent lire à bas prix ». Une véritable réussite, pas nécessairement axée sur les livres que l’on pourrait croire.

Le grand avantage des lecteurs ebook et des livres numériques, c’est la disponibilité d’oeuvres libres de droit qu’il n’est pas besoin d’acheter pour qu’elles entrent dans votre bibliothèque. Une multitude de sites propose en effet de télécharger des oeuvres tombées dans le domaine public - et de ce fait, gratuites.

Dans l’environnement Amazon, cela ne se passe pas tout à fait de la même manière : pour avoir quelque chose à lire, il faut passer par la boutique, ou sinon, apprendre à bidouiller quelque peu. Parce que pour feuilleter des oeuvres libres de droit, elles doivent être obligatoirement au format Kindle. Sinon, passez votre chemin, l’appareil ne sera pas en mesure de les ouvrir. Une raison de plus d’opter pour les autres produits similaires...

Avec 400.000 titres disponibles au lancement du Kindlestore, ce sont finalement moins les nouveautés que les classiques, qui auront séduit le public. Sir Arthur Conan Doyle, Charles Dickens, Bram Stoker, autant d’auteurs connus de longue date, que les lecteurs redécouvrent avec leur lecteur. Manifestement, même l’Iliade figure dans le top 20 des livres numériques les plus téléchargés sur la plateforme Amazon. Et la tendance devrait aller croissant, estime le Telegraph, avec les cadeaux de Noël qui sont tombés.

D’ailleurs, Amazon a dévoilé qu’en Angleterre, le Kindle WiFi, vendu à 109 £ a été le produit le plus vendu de sa boutique, sur le territoire british. Une nouvelle qui n’étonnera personne, puisque l’an passé, c’est depuis les États-Unis que cette même information avait été diffusée.

Outre-Manche, le marché numérique représenterait 2 % des ventes globales, bien que Hachette UK ait dernièrement assuré que les parts de marché se montaient à 5 %. Dans tous les cas, ces chiffres devraient augmenter durant l’année 2011, notamment avec l’arrivée de Google eBooks, la librairie en ligne, qui mettra à disposition des millions d’oeuvres libres de droit, plus facilement encore...



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.