Kindle : Trouver l'effet manga, pour conquérir le marché indien

Nicolas Gary - 29.08.2013

Lecture numérique - Lecteur eBook - marché indien - Kindle - Amazon


Le marché indien intéresse particulièrement Amazon, qui a lancé son Kindle depuis le mois d'août 2012. Récemment, c'est le Paperwithe qui a été commercialisé, et manifestement, les projets pour le pays sont nombreux. De nouvelles incursions sont prévues, toujours avec l'objectif de développer un marché qui ne demande qu'à être structuré.

 

 

 

 

Dans un entretien avec The Hindu, David Limp, en charge de la division Kindle, explique que le « bon départ enthousiasmant » de l'appareil en Indeincite le fabricant à travailler plus dans le détail son offre. Et surtout, élargir prochainement sa gamme d'appareils. 

 

« Nous avons un Kindle d'entrée de gamme à 6000 roupies et les gens ici apprécient ce prix. Mais le retour que nous avons est qu'ils demandent également de pouvoir acheter le Paperwhite à ce tarif ! Au fil du temps, nous souhaitons être capables de réduire les coûts et d'offrir plus de fonctionnalités pour l'entrée de gamme », explique-t-il. 

 

6000 roupies, soit 66 €, voilà qui met l'appareil à un tarif en effet intéressant, et pour améliorer son offre, les perspectives visent à faire en sorte que le Paperwhite devienne l'entrée de gamme. Mais il n'y a pas que le hardware dans la vie, et David Limp le comprend bien. 

 

Amazon cherche en effet à développer un catalogue de livres, et trouver ce qui pourrait avoir le même effet sur les ventes que le manga au Japon. Des discussions avec les éditeurs, la société tente de cerner « les subtilités de ce marché. Au Japon, par exemple, les mangas sont une catégorie importante dans la lecture. Une fois que nous avons optimisé [le Kindle] pour ce faire, nous avons connu un fort succès... Nous sommes à la recherche d'un équivalent pour l'Inde ».

 

Une réflexion qui implique également de mesurer les habitudes de consommation de consommateurs indiens, notamment... dans les modes de déplacement. Selon Limp, la circulation est un phénomène particulièrement intéressant, surtout parce que les personnes « font tout, sauf lire ». Une communication adaptée pour cibler la lecture dans les moyens de transport, autour du Kindle, pourrait donc avoir un bel effet.